Antagoniste


21 mars 2013

Une heure pour le progrès ! Économie En Images Environnement International

Ce samedi aura lieu la fête des réactionnaires qui, une fois de plus, célébreront la grande noirceur lors de l’événement « Une heure pour la terre ».  Entre 20h et 21h, les ennemies du développement humain fermeront leurs lumières pour une période de 60 minutes.

Ironiquement, une recherche, publiée la semaine dernière de l’université Cornell, indique que l’intensité lumineuse d’une région représentait un excellent indicateur de développement économique.  Histoire de réaliser à quel point l’humanité a progressé depuis la mise en place des mécanismes de mondialisation (fondation de l’Organisation Mondiale du Commerce, au début des années 90), voici une comparaison réalisée dans quelques régions du monde pour l’année 1992 et 2009:

Et la lumière fût !

Mais n’allez surtout pas croire que ceci pourra convaincre un membre du clergé vert qu’il est dans l’erreur.  Les membres de l’église malthusienne estiment que c’est aux pays occidentaux de régresser au niveau des pays en voie de développement et non pas aux pays en voie de développement de progresser au niveau des pays occidentaux.  Pour la gauche « progressiste », l’avenir du monde passe par une… régression !

Ce samedi mes lumières resteront ouvertes, car moi je vais célébrer le progrès !

Source:
MIT Technology Review
Global Night Light Patterns Reveal Economic Shift to the East


21 mars 2013

Le déclin tranquille (XIX): les emplois de qualité Canada Économie En Chiffres Québec

Voici une série de billets qui sera consacrée au déclin économique du Québec. Toutes les semaines, deux indicateurs économiques seront juxtaposés, histoire de voir dans quelle direction le Québec évolue…

Voici le poids relatif du Québec dans la fédération canadienne en ce qui a trait à la proportion des emplois à temps partiel et à la population totale:

Déclin tranquille

On sera tous d’accord pour dire qu’un emploi à temps plein est de loin préférable à un emploi à temps partiel.  Partant de ce constat, on peut voir qu’en 1976, le Québec était un premier de classe, une terre d’excellence.  En 1976, bien que la population québécoise représentait que 27,3% de la population canadienne, seulement 18,8% de tous les emplois à temps partiel au Canada se trouvaient au Québec.

Et puis est venu le déclin tranquille…

En 2012, le Québec n’est pas devenu la pire des provinces, mais une province moyenne.  En 2012, la population québécoise représentait que 23,1% de la population canadienne et 22,9% de tous les emplois à temps partiel au Canada se trouvaient au Québec.

Prions pour que le Québec maintienne sa position moyenne, car revivre des périodes de déclin similaires à celles vécues dans les années 70 et 2000 pourrait s’avérer catastrophique.

Source:
Statistique Canada
Tableau 282-0087

À lire aussi:


21 mars 2013

Il fait tellement chaud qu’il fait froid Coup de gueule Environnement International Revue de presse

Toronto Star

Ranulph Fiennes pulls out of Antarctic trek after suffering severe frostbite
Toronto Star

British explorer Ranulph Fiennes pulled out of an expedition to cross Antarctica during the region’s winter after developing frostbite — a bitter disappointment for an adventurer who had spent years preparing for one of the last great polar challenges.

“The condition is such that he has very reluctantly decided … to withdraw from Antarctica while the possibility to do so still exists, before the onset of the Antarctic winter,” the expedition said in a statement.

Fiennes, who has been going where others fear to tread for decades and in 2009 became the oldest person to summit Mount Everest, already is missing parts of his fingers on his left hand because of frostbite suffered on a North Pole expedition a decade ago.

The team is working toward evacuating Fiennes from Antarctica, but that evacuation is being hampered by a blizzard. The team said he was transported by snowmobile to the Princess Elisabeth Station, about 70 kilometres from his current position. From there, he will be flown to Novo to get a connecting flight to Cape Town in South Africa.

Voici ce qu’on peut lire sur le site de Standard Chartered (une banque), un des commendataires de cette expédition:

« The crossing of the Antarctic will start on 21 March 2013 and finish by 21 September 2013. While conquering this final frontier of polar exploration, the expedition also aims to make a significant contribution to our understanding of global warming and its impact on the polar ice caps. »

Des histoires comme ça, ça ne s’invente pas !