Antagoniste.net » 2013 » mars » 18

Antagoniste


18 mars 2013

L’histoire se répète… Coup de gueule Économie Gauchistan Québec

Gouver-MamanQuand Pauline Marois a présidé à la création des CCCPE en 1997, le programme avait entre autres comme objectif d’augmenter les capacités cognitives des enfants pour mieux les préparer à leur arrivée sur les bancs d’école, on espérait ainsi réduire le décrochage.  Un autre objectif était de réduire les inégalités d’apprentissage entre enfants provenant de milieux pauvres et de milieux plus aisés.

En 2011, une étude dirigée par Pierre Lefebvre (UQAM) a montré que pour ces deux aspects, les CCCPE ont complètement failli à la tâche.  Dans le meilleur des cas, on a observé un statu quo, dans le pire des cas on peut voir une légère détérioration de la situation.  Somme toute, un échec complet pour Pauline Marois.

Non échaudée par cet insuccès, Pauline Marois revient à la charge 16 ans plus tard en voulant mettre en place un programme de maternelle à 4 ans pour les enfants des milieux défavorisés afin, dit-elle, de contrer le décrochage scolaire. Un autre aveu de l’échec des CCCPE…  Mais peut-on vraiment croire que ce programme va réussir là où les CCCPE ont lamentablement échoué ?  Surtout qu’aux États-Unis, on a expérimenté depuis longtemps avec la maternelle à 4 ans et la science est aussi unanime de l’autre côté de la frontière: on ne voit  aucun bénéfice.

L’un des objectifs probablement inavoués, puisqu’inavouable, de la maternelle à 4 ans est probablement la création de nouveaux emplois syndiqués, histoire d’acheter la paix sôôôciale.  Après tout, c’est probablement aussi pour cette raison que les CCCPE ont été créés en 1997, histoire de faire passer la pilule du déficit zéro…


18 mars 2013

Le modèle Québécois Canada Économie En Chiffres États-Unis Europe Québec

C’est devenu une tradition, avec l’arrivée du printemps le Commissaire à la santé et au bien-être du Québec publie la version québécoise de l’enquête internationale sur les politiques de santé du Commonwealth Fund. Cette année, l’étude a interrogé de 8 500 médecins de premières lignes. Voici quelques faits saillants (je vous invite à porter attention aux positions du Québec, Canada et États-Unis):

Santé Québec Santé Québec

Santé Québec Santé Québec

Santé Québec Santé Québec

Santé Québec Santé Québec

Je vous rappelle que ce sont des médecins qui ont répondus à ces questions…

Autre élément d’information pertinent:

Santé Canada

La prochaine fois qu’un rigolo comme Gilles Duceppe vous dira qu’au Québec on paye le vin plus cher pour se payer des soins de santé de meilleure qualité (il a vraiment dit ça!), vous saurez quoi lui répondre.

Sources:
Commissaire à la santé et au bien-être
Résultats de l’enquête internationale sur les politiques de santé du Commonwealth Fund de 2012

Fraser Institute
Value for Money from Health Insurance Systems in Canada and the OECD


18 mars 2013

La solidarité gauchiste… a des limites ! Économie États-Unis Revue de presse

New York Post

Wealthy Bill Maher turns right over California state taxes
New York Post

One of Hollywood’s leading liberals might be defecting. Bill Maher, comedian and host of HBO’s “Real Time,” railed against sky-high California income taxes in Friday night’s episode.

“Here in California — I just want to say — liberals, you could actually lose me,” Maher said. “It’s outrageous what we’re paying — over 50 percent. I’m willing to pay my share, but yeah, I mean, it’s ridiculous.” The tax discussion on “Real Time” touched on where the government could potentially cut spending before Maher made his comments.

Rachel Maddow, an MSNBC host, panned Republican Rep. Paul Ryan’s federal budget plan. “The Ryan budget is a document that says the big problems in America right now are that rich people do not have enough money,” she said.

Maher, then said something unexpected in response. “Rich people . . . actually do pay the freight in this country,” he said. “I just saw the statistics — I mean, something like 70 percent.”

Même Bill Maher, un gauchiste radical, considère que taxer les riches à plus de 50% ne fait aucun sens. Existe-t-il encore des gens pour refuser d’admettre que trop d’impôt tue l’impôt ?