Voici une série de billets qui sera consacrée au déclin économique du Québec. Toutes les semaines, deux indicateurs économiques seront juxtaposés, histoire de voir dans quelle direction le Québec évolue…

Spécial « Sommet de l’éducation » !

Voici le poids relatif du Québec dans la fédération canadienne en ce qui a trait aux dépenses en R&D dans le secteur de l’enseignement supérieur et à la population totale:

Déclin Québec
Excluant la contribution du fédéral, données disponibles à partir de l’année 2000 seulement

La bonne nouvelle, la proportion des dépenses de R&D dans les universités sont supérieures à la proportion de notre population au sein du Canada.  La mauvaise nouvelle, la tendance !

En 2000/2001, la population québécoise représentait 23,8% de la population canadienne et le Québec accaparait 27,9% des dépenses en R&D dans le secteur de l’enseignement supérieur. En 2010/2011, le poids démographique du Québec dans le Canada était de 23,1% et le poids la R&D ne représentait plus que 24,7% de l’effort canadien. Donc, de 2000/2011 à 2010/2011, le poids démographique du Québec a reculé de 3,0%, mais la part québécoise de la R&D universitaire a reculé de 11,5% !

Imaginez quel sera le résultat lorsque l’on tiendra compte des coupes draconiennes du PQ.

Source:
Statistique Canada
Tableau 358-0162

À lire aussi: