Antagoniste


28 février 2013

Sommet de l’éducation: I drink your milkshake! En Vidéos Gauchistan Québec

On pourrait résumer le Sommet avec cette scène du film « There Will Be Blood » avec Daniel Day-Lewis dans le rôle du PQ/FEUQ/FECQ/Syndicats et Paul Dano dans le rôle de l’ASSÉ…

I Drink Your Milkshake!!!!!

Je vous invite à aller relire mes prédictions sur le Sommet, je crois avoir été sur la coche…

Quelques impressions en vrac…

Je suis convaincu que l’entente signée cette semaine entre le PQ et la FEUQ/FECQ aurait très bien pu être signée par les libéraux si les fédérations étudiantes avaient accepté de faire un compromis similaire le printemps dernier. Il faut comprendre que le « printemps érable » n’avait rien à voir avec les frais de scolarité, c’était une utilisation des fédérations étudiantes par les syndicats et le PQ pour débarquer le PLQ. Les frais de scolarité n’ont été qu’un prétexte commode.

Dans toute cette histoire, l’ASSÉ aura été le dindon de la farce; manipulés, ils ont fait le sale boulot contre le PLQ pour ensuite être sacrifiés à la première occasion. L’ASSÉ croyait être à la tête d’un mouvement sôôôôôôcial alors qu’ils n’ont fait que surfer sur l’impopularité de Jean Charest. Sans la grogne contre Jean Charest et sans l’appui du PQ, des syndicats, des médias et de la FEUQ/FECQ, l’ASSÉ n’est rien, son pouvoir de mobilisation est négligeable. Avec l’adoption de la hausse des frais de scolarité, l’ASSÉ aura du mal à défendre sa pertinence dans les mois/années à venir. J’avais dit que l’objectif de ce sommet pour le PQ/FEUQ/FECQ était de casser l’ASSÉ: mission accomplie.

Ce que l’ASSÉ aurait dû faire ? Tout faire en son pouvoir pour faire grimper les attentes dans les semaines précédant le Sommet, y assister et claquer la porte à la fin de la première journée, ce qui aurait pu saboter la stratégie de communication du PQ.

Bilan final du sommet: Martine Desjardin est devenue « Madame 3% », on a annoncé la création de sept « chantiers » (extra en sus) dont un, copinage oblige, qui sera présidé par un ancien président de la FEUQ et on a aussi acheté la paix sôôôôôôciale avec l’argent des contribuables. Finalement, l’éducation c’est comme la construction.


28 février 2013

Le déclin tranquille (XVI): la recherche Canada Économie Québec

Voici une série de billets qui sera consacrée au déclin économique du Québec. Toutes les semaines, deux indicateurs économiques seront juxtaposés, histoire de voir dans quelle direction le Québec évolue…

Spécial « Sommet de l’éducation » !

Voici le poids relatif du Québec dans la fédération canadienne en ce qui a trait aux dépenses en R&D dans le secteur de l’enseignement supérieur et à la population totale:

Déclin Québec
Excluant la contribution du fédéral, données disponibles à partir de l’année 2000 seulement

La bonne nouvelle, la proportion des dépenses de R&D dans les universités sont supérieures à la proportion de notre population au sein du Canada.  La mauvaise nouvelle, la tendance !

En 2000/2001, la population québécoise représentait 23,8% de la population canadienne et le Québec accaparait 27,9% des dépenses en R&D dans le secteur de l’enseignement supérieur. En 2010/2011, le poids démographique du Québec dans le Canada était de 23,1% et le poids la R&D ne représentait plus que 24,7% de l’effort canadien. Donc, de 2000/2011 à 2010/2011, le poids démographique du Québec a reculé de 3,0%, mais la part québécoise de la R&D universitaire a reculé de 11,5% !

Imaginez quel sera le résultat lorsque l’on tiendra compte des coupes draconiennes du PQ.

Source:
Statistique Canada
Tableau 358-0162

À lire aussi:


28 février 2013

La méchante droite ? Coup de gueule Gauchistan Québec Revue de presse Terrorisme

Le Journal de Montréal

Une personne est arrêtée et quatre perquisitions
Le Journal de Montréal

La GRC a procédé mercredi à quatre perquisitions et, la veille, à une arrestation dans le cadre de son enquête sur l’explosion d’une bombe dans un centre de recrutement des Forces canadiennes à Trois-Rivières, survenue en juillet 2010.

Les perquisitions ont eu lieu dans la région de Montréal, de Saguenay, dans l’arrondissement Saint-Hubert de Longueuil et dans les locaux de l’association étudiante du Collège Lionel–Groulx, situé à Sainte-Thérèse.

Outre l’attentat à la bombe dans un centre de recrutement des Forces canadiennes à Trois-Rivières en 2010, le groupe aurait affirmé être responsable d’avoir vandalisé un pylône d’Hydro-Québec en Estrie, en décembre 2004. En 2006, le groupe aurait également revendiqué l’explosion de la voiture d’un porte-parole de l’Institut canadien des produits pétroliers.

Un étudiant en Art n’ayant pas voulu révéler son identité par peur de représailles de la GRC a exprimé son indignation après s’être vu repoussé à l’extérieur du local étudiant, lui qui venait de déverrouiller la porte pour les policiers.

Nombre de perquisitions dans un local d’une association étudiante en lien avec un attentat à la bombe: 1. Nombre de perquisitions au RLQ en lien avec un attentat à la bombe: 0. Alors, amis gauchistes, la prochaine fois que vous voudrez diaboliser la droite, gardez-vous une petite gêne.