Même si Mitt Romney a eu 47,2% des votes lors de la dernière élection, même la chambre des représentants est à majorité républicaine avec 234 des 435 élus et même si 45 des 100 sénateurs sont républicains, l’évangile selon Richard Hétu annonce la mort du Grand Old Party

On pourrait en rire, mais utilisons plutôt l’occasion pour faire ce que Richard Hétu, un journaliste payé, ne fait pas, c’est-à-dire un travail de recherche (par opposition à un travail de traduction).

Quand on parle de politique américaine, on fait presque toujours référence à la scène fédérale, oubliant que ce qui se passe dans les États est souvent bien plus important pour les électeurs.  Un peu comme au Canada, les gouvernements provinciaux ont plus d’impact dans la vie des gens que le gouvernement fédéral.

La politique dans les États américains est bipartite, le parti républicain et démocrate monopolise la scène.  Dans presque tous les États, les électeurs doivent élire un gouverneur, une chambre des représentants et un sénat.  On dit qu’un gouvernement a une majorité absolue quand le gouverneur, la chambre des représentants et le sénat sont contrôlés par le même parti.

Depuis 1938, voici comment a évolué le nombre d’États avec des majorités absolues républicaines et démocrates:

Republicain USA

Non seulement le parti républicain n’est pas mort, mais avec ses 24 majorités absolues, il égale un record vieux de 60 ans !  Nous sommes très loin de la situation qui a prévalu dans les années 70, 80 et 90;  trois décennies avec moins de 10 majorités absolues pendant qu’il n’était pas rare de voir les démocrates en compter plus de 20.  Par contre, toujours du côté des démocrates, on peut voir un recul non négligeable à partir du milieu des années 90.

Voici ce qu’on obtient si on fait le rapport entre les majorités absolues républicaines et démocrates (plus l’indice est élevé, plus il y a de majorités républicaines par rapport aux majorités démocrates).

Republicain USA

Mort le parti républicain ?  Avouez qu’il y a de quoi rire !

Et pour ceux qui doutent de l’importance de la majorité absolue dans les États, sachez que c’est grâce à leur majorité que les républicains ont pu casser les reins des syndicats au Wisconsin et dans le Michigan !

Source:
National Conference of State Legislatures
Party Composition of State Legislatures