Antagoniste


14 février 2013

Être ruiné dans l’égalité Économie En Vidéos France Philosophie

Xavier Fontanet, président d’Essilor international, à propos de la relation des Français avec les riches. Sans le savoir, il a aussi décrit le Québec…

« Le Français a un côté jaloux, il préfère être complètement ruiné dans l’égalité qu’en bon état avec des gens plus riches. »


14 février 2013

Le déclin tranquille (XIV): le climat économique Canada Économie En Chiffres Québec

Voici une série de billets qui sera consacrée au déclin économique du Québec. Toutes les semaines, deux indicateurs économiques seront juxtaposés, histoire de voir dans quelle direction le Québec évolue…

Voici le poids relatif du Québec dans la fédération canadienne en ce qui a trait aux subventions données par les gouvernements provinciaux et à la population totale:

Déclin Tranquille

Vous n’avez pas la berlue… Bien que la population québécoise ne représente que 23,2% de la population canadienne, les subventions versées par notre gouvernement représentent 54,1% de toutes les subventions versées au Canada par les gouvernements provinciaux (statistiques les plus récentes)!  Plus du double de notre poids démographique ! Pourtant, au début des années 80, la situation était sous contrôle.

Si la valeur des subventions québécoise était équivalente à notre poids démographique, le gouvernement pourrait économiser 3,5 milliards de dollars.

En bonus, la proportion de faillites commerciales…

Déclin Tranquille

En 2004, le poids démographique du Québec dans le Canada était de 23,6% et le nombre de faillites commerciales au Québec représentait 24,1% de toutes les faillites au Canada.  En 2009, le poids démographique du Québec dans le Canada était de 23,2% et le nombre de faillites commerciales au Québec représentait 34,9% de toutes les faillites au Canada (statistiques uniquement disponibles entre 2004 et 2009) !

Le Québec est sur-représenté au niveau des subventions provinciales, malgré tout, nous sommes aussi sur-représenté au niveau des faillites commerciales !  À ceci, il faut ajouter que la classe entrepreneuriale québécoise est sous-représentée

Je résume: le Québec à moins d’entrepreneurs que le reste du Canada et ceux-ci font faillite plus souvent, et ce, même si le Québec est le champion des subventions…

Comme disait Reagan: si ça bouge, taxez-le, si ça continue à bouger, régulez-le et si ça s’arrête de bouger, subventionnez-le !

Source:
Statistique Canada
Tableaux 384-0010 et 177-0007

À lire aussi:


14 février 2013

L’obsolescence déprogrammée Économie États-Unis Revue de presse

The Detroit News

J.D. Power: Vehicle dependability improves in 2010 models
The Detroit News

The dependability of vehicles introduced for the 2010 model year — particularly those from domestic brands — improved 5 percent compared to vehicles introduced the previous year, according to a J.D. Power & Associates study released Wednesday.

Overall dependability averaged 126 problems per 100 vehicles, fewer than last year’s average of 132, and the lowest problem count since the inception of the study in 1989. Domestic nameplates narrowed the dependability gap to 10 problems per 100 vehicles from 13, J.D. Power said. The study measures problems experienced during the past 12 months by original owners of 3-year-old vehicles.

« There is a perception that all-new models, or models that undergo a major redesign, are more problematic than carryover models, » said David Sargent, vice president of global automotive at J.D. Power and Associates, in a statement. « Data from the 2013 VDS suggests that this is not the case.

« The rapid improvement in fundamental vehicle dependability each year is more than offsetting any initial glitches that all-new or redesigned models may have. »

Depuis que J.D. Power étudie la question (1989), les voitures n’ont jamais été aussi fiables. Voilà qui confirme ce que j’affirmais dans le billet suivant: Le mythe de l’obsolescence programmée