No blood for oil !Quand Bush a décidé d’envahir l’Irak, nos grands journalistes ont tous produit de savantes analyses pour nous dire que la véritable raison de cette guerre c’était le pétrole: le méchant Bush voulait mettre la main sur le pétrole irakien pour enrichir les pétrolières américaines.

Dix ans plus tard, cette explication résiste-t-elle à l’épreuve des faits ?  Les journalistes ont-ils eu raison ou ont-ils raconté n’importe quoi pour satisfaire leurs pulsions antiaméricaines ?

À ce jour, les Américains produisent seulement 23,1% du pétrole en Irak.  En fait, une seule pétrolière américaine, ExxonMobil, est présente en Irak.  Le reste du pétrole est produit par des compagnies chinoises, russes, italiennes, britanniques, malaisiennes, néerlandaises et même angolaises !

La prochaine fois que vous lirez une savante analyse d’un journaliste québécois, rappelez-vous qu’ils sont plus intéressés à faire la promotion de leur idéologie antiaméricaine que de vous informer.

Source:
International Energy Agency
Iraq Energy Outlook