Antagoniste


22 novembre 2012

Démocrate vs. Républicains: voter avec ses pieds Économie Élection 2012 États-Unis

CapitalismeVoter avec ses pieds désigne la possibilité qu’a un individu d’immigrer dans un endroit qu’il considère plus propice à son bonheur.

Cette expression a été popularisée par Milton Friedman qui avait l’habitude de dire que les pays/états/provinces étaient en compétition les uns avec les autres, car ultimement, le résultat électoral le plus important était celui où les électeurs décidaient de retirer leur appui à un gouvernement pour le donner à un autre en s’expatriant. Ce genre de décision, par opposition au bulletin de vote conventionnel, doit être mûrement réfléchi et implique un investissement personnel relativement important.

Question de m’amuser un peu, je me suis posé la question suivante: quand les Américains votent avec leurs pieds, qui des démocrates ou des républicains s’en tire le mieux ? On compte 1 536 204 Américains vivant dans un État ayant voté démocrate en 2012 qui sont déménagés dans un État ayant voté républicain. Inversement, 1 278 057 Américains vivant dans un État ayant voté républicain en 2012 qui sont déménagés dans un État ayant voté démocrate. Au final, les États républicains ont un solde migratoire positif de 258 147 personnes !

Informations complémentaires pour aller au-delà de l’anecdote:

Source:
U.S. Census Bureau
Geographical Mobility/Migration


22 novembre 2012

Quand la gauche supporte l’extrême-droite En Chiffres Gauchistan Israël Palestine Terrorisme

Voici un graphique que vous ne verrez jamais dans un article d’Agnes Gruda

Hamas Terroriste

Qu’est-il arrivé quand Israël a mis fin à l’occupation de Gaza ?  Les terroristes du Hamas ont pris toute la place et les roquettes se sont abattues sur les civils israéliens.  Ce règne de terreur a duré jusqu’en 2008.  Cette année-là, Israël s’est lassé et un grand ménage a été fait lors de l’Opération « Plomb durci ».  En 2012, les terroristes du Hamas ont voulu recommencer leur petit manège, parions que l’Opération « Pilier de défense » y mettra fin encore une fois.

Quand les terroristes arrosent Israël de roquettes,  nos bons pacifistes sont silencieux.  Ni manifestation, ni texte d’opinion dans les journaux, ni dénonciation dans les réseaux sociaux.  Par contre, quand Israël en a marre et lève le petit doigt pour se défendre, tous les idiots utiles sortent sur la place publique pour réclamer la disparition de ce petit pays.  C’est comme…  C’est comme si la gauche était plus motivée par un antisémitisme nauséabond plutôt que par la paix…  Autrement, comment peut-on expliquer que cette gauche prétendument pacifiste ne voit aucun problème à manifester avec des gens qui scandent « Palestine will be free, from the river to the sea » ?

De plus, avouer qu’il est plutôt ironique de voir l’extrême-gauche manifester bruyamment pour soutenir l’un des régimes le plus extrême-droite de la planète, en l’occurrence les islamistes du Hamas…  Tout comme il est ironique de voir cette gauche qui, tout en accusant les républicains d’être des « religious freak », soutient ouvertement le Hamas…

Pour le reste, on peut résumer la situation de la manière suivante: nombre de Palestiniens tués en Cisjordanie par Tsahal? ZÉRO. Pourquoi? Parce que ZÉRO roquette a été tirée de la Cisjordanie. D’autres Questions? Non, ok merci!

M’enfin, ce n’est pas Ages Gruda qui risque de vous parler de tout ça…

Source:
The Intelligence and Terrorism Information Center
Palestinian Terrorism – Terrorist Attacks


22 novembre 2012

Les Américains, des libertariens de centre ? Économie Élection 2012 États-Unis Revue de presse

Los Angeles Times

-

Has America gone from center-right to center libertarian?
Los Angeles Times

After 32 straight losses for same-sex wedding laws, four states approved marriage-equality proposals last week. Two other states legalized marijuana for recreational purposes. Wisconsin elected the first openly homosexual U.S. senator in history, Tammy Baldwin. An Iowa Supreme Court justice targeted for removal because he voted in 2007 to approve gay marriage, David Wiggins, defeated an effort to oust him. And, crucially, Obama won with 60% of voters telling exit pollsters they supported the president’s call for higher taxes on the rich.

But Americans appear to remain more receptive to conservative viewpoints on spending, debt and the size of government. A bare majority, 51%, of voters told exit pollsters that government should do less, with 43% saying it should do more.

But the terms no doubt mean something different to just about everyone who uses them. A more precise verdict would be that the majority of the country remains slightly right of center when it comes to supporting lower spending, decreased debt and smaller government. But America appears to have shifted left of center in allowing more liberal policies on drugs and the institution of marriage. So, left on social issues and right on economics. If you eliminated the desire to tax the rich, it would sound like we had a center-libertarian nation.

Ça rejoint un billet que j’ai écrit au lendemain de l’élection…