Antagoniste


13 novembre 2012

Les riches, la gauche et la démagogie… Économie En Chiffres États-Unis Gauchistan

Quelle est la solution miracle et inédite de Barack Obama pour éviter que le gouvernement se précipite du haut de la « falaise fiscale » ?  Son excellence a fait preuve d’une originalité et d’une audace hors du commun en décidant de copier les vieilles recettes socialistes des années 70!  Autrement dit, Obama a décidé de jouer la carte de la démagogie et du populisme en annonçant qu’il voulait taxer…  les gros méchants riches !!!

Mais mettons de côté le populisme et la démagogie gauchiste de côté pour quelques instants, histoire de se concentrer l’implacable logique comptable…

Le redistributeur en chef veut taxer les gens faisant un salaire de 250 000$ et plus, c’est déjà mieux qu’au Québec où le PQ considère qu’une personne est riche à partir de 42 000$.  M’enfin…

En éliminant les baisses d’impôt de Bush pour les gens avec un revenu de plus de 250 000$, le père Noël des temps modernes mettra la main sur 42 milliards de dollars de plus !  Par contre, on estime que cette hausse d’impôts réduira le PIB de 0,1 pt de %, ce qui coûtera au gouvernement 3,2 milliards de dollars.  Mais ce n’est pas tout, on estime aussi que cette hausse d’impôts va coûter 200 000 emplois,  une perte de revenus additionnels de 4,6 milliards pour le gouvernement.

Donc, au 42 milliards espérés, on doit retirer 7,8 milliards, ce qui permet au gouverne-maman de dégager une marge de manoeuvre de 34,2 milliards de dollars.

Cette somme peut sembler colossale, mais sachant que le Léviathan américain consomme 3,6 billions de dollars tous les ans, avec 34,2 milliards de dollars on peut rassasier la bête pendant… 3,5 jours !

Maintenant, voici ce qu’on obtient si l’on compare ce vol de 34,2 milliards de dollars au déficit prévu par les illettrés économiques qui dirigent de Washington:

Obama Déficit

J’espère que les péquistes prennent des notes…

Source:
Congressional Budget Office
Economic Effects of Policies Contributing to Fiscal Tightening in 2013


13 novembre 2012

Top 5 Qc/Ca Canada Québec Top Actualité

Le Top 5 de l’actualité québécoise et canadienne (6-12 novembre) selon Influence Communication:

Actualité Québec

Le Jour du Souvenir est au 12e rang au Québec avec 94 % moins de couverture qu’au Canada.

Actualité Canada

Source:
Influence Communication


13 novembre 2012

Le cocon de Richard Hétu Élection 2012 États-Unis Hétu Watch Revue de presse

UCLA

-

A Balanced News Diet, Not Selective Exposure: Evidence from a Direct Measure of Media Exposure
University of California, Los Angeles (UCLA), Department of Political Science

The dramatic increase in media available to citizens as well as the reemergence of a vibrant and visible partisan press has many scholars and pundits concerned that citizens seek out media sources confirming their political predispositions and avoid media sources challenging their political views. To address this concern, I present the first analysis to measure ideological selectivity to partisan media in the context of peoples daily lives. I draw on individual data that track media exposure automatically (users cell phones pick up radio and TV sound which is matched against a database of programming) and measure viewer self-reported partisanship. Results indicate that most people consume predominately non-partisan local TV newscasts, while tuning out news from partisan sources altogether. Of those who do turn to partisan sources, most have a balanced news diet — in that they consume news programming from both ends of the political spectrum. Contrary to recent claims depicting an electorate where powerful partisan loyalties bind citizens to their preferred ideological news sources, there is little evidence that selective exposure occurs on a sufficiently broad scale to affect deliberative democracy or contribute to mass polarization.

Toujours soucieux de diaboliser les républicains, Richard Hétu a rapporté sur son blogue que la droite américaine était déconnectée de la réalité parce que celle-ci s’informait uniquement chez les médias sympathiques à leurs idées. Malheureusement pour Richard Hétu, la science montre que celui-ci a encore fait un travail médiocre sur son blogue. Mais comme on le sait, le Hétutistan forme un cocon imperméable aux faits et à la science…