Bloomberg Businessweek

-

Obama’s Congrats Caller: Christie
Bloomberg BusinessWeek

Chris Christie, who last year dashed many Republicans’ hopes by turning down pleas to challenge President Barack Obama, says he had one word for Obama during a phone call last night: Congratulations.

And Republican Mitt Romney, the man he endorsed a full year before the election, raised millions in cash for, stood with at campaign stops across the country and delivered the keynote address for at the party’s convention?

The New Jersey governor says he sent him an e-mail yesterday.

Asked if he’s spoken to Romney since his loss, Christie said: “No; we exchanged e-mails last night,” Christie said. “We haven’t spoken on the phone yet.”

Chris Christie qui prend le temps d’appeler Obama mais qui envoie un ridicule email à Mitt Romney… Cette petite anecdote résume bien pourquoi Chris Christie est l’autre grand perdant de l’élection…

Depuis l’ouragan Sandy, Chris Christie a:

Et le tout a culminé avec cette histoire de email…

Chris Christie aurait pu être un candidat républicain lors d’une élection présidentielle, mais depuis Sandy, sa carrière nationale est morte, un suicide politique. Christie est désormais détesté par la frange conservatrice du GOP, par son establishment et par ses collecteurs de fonds… Trois groupes qui ont toujours eu de la difficulté à se supporter l’un et l’autre, mais qui sont d’accord sur un point: Chris Christie est persona non grata.

Et la raison de tout ça ? La rumeur veut que Christie soit encore frustré de ne pas avoir été choisi pour le poste de vice-président