Eisenhower

-

Extrait du discours d’adieux de Dwight D. Eisenhower, qui a été président à une époque où il fallait avoir quelque chose d’intelligent à dire pour aspirer à la plus haute fonction du gouvernement américain (je fais référence à l’insipide discours donné par Obama hier, qui a répété la même chose qu’en 2008). Le voici s’exprimant à propos des déficits budgétaires:

« As we peer into society’s future, we — you and I, and our government — must avoid the impulse to live only for today, plundering for our own ease and convenience the precious resources of tomorrow. We cannot mortgage the material assets of our grandchildren without risking the loss also of their political and spiritual heritage. We want democracy to survive for all generations to come, not to become the insolvent phantom of tomorrow. »