Antagoniste


2 novembre 2012

La stratégie péquiste Économie En Vidéos États-Unis Québec

Un petit vidéo qui explique la stratégie du PQ.  Mais ne vous en faites pas, comme il est en anglais, ils ne sauront pas que nous avons découvert leur secret…

On parle beaucoup de pots-de-vin ces temps-ci, notamment à la commission Charbonneau. Par contre, la commission n’entendra jamais les acteurs gouvernementaux impliqués dans le plus vaste programme de corruption de la province qui, chaque année, achète des milliers de votes en distribuant des milliards de dollars… Les programmes de redistribution de richesse, c’est l’équivalent d’un politicien qui demande à un citoyen d’aller « pisser » avec lui…


2 novembre 2012

La fausse bonne idée du PQ Coup de gueule Québec

CorruptionPour enrayer la corruption dans le monde municipal, le PQ a proposé de limiter à 3 le nombre de mandats des maires à la tête des municipalités de plus de 5 000 habitants de la province. On pourrait débattre longtemps de l’utilité d’une pareille mesure, mais je vais m’en tenir aux aspects pratico-pratiques de cette loi.

En 2005, le Ministère des Affaires municipales a publié une étude sur le nombre de candidats élus sans opposition lors des élections municipales qui se sont tenues à la grandeur du territoire.  Cette année-là, dans les municipalités de 5 000 habitants et plus, 48 des 189 maires ont été élus sans opposition, soit 30,2%.  Si on étend l’analyse à l’ensemble des municipalités, c’est 52,5% des maires dans 1 106 municipalités qui ont été élus sans opposition.

Bien que la loi ne spécifie rien au niveau des conseillers municipaux, précisions tout de même que dans les municipalités de 5 000 habitants et plus, 319 des 1 327 conseillers ont été élus sans opposition; une proportion de 24,0%.  Sur l’ensemble du territoire, c’est 58,4% des 7 010 conseillers qui ont été élus sans opposition.

En théorie, ce n’est pas une mauvaise idée de vouloir limiter le nombre de mandats des élus, mais dans la pratique, quand on voit le désintéressement des citoyens à briguer les votes des électeurs, on se rend compte que le malaise est beaucoup plus large que la corruption, sans compter qu’en limitant le nombre de mandats, on se demande si certaines municipalités ne se retrouveront pas sans maire…

Source:
Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire
Profil des élus sans opposition aux élections municipales 2005


2 novembre 2012

Sandy et le réchauffement climatique (redux) Environnement États-Unis Hétu Watch Revue de presse

Geophysical Research Letters

-

Recent historically low global tropical cyclone activity
Geophysical Research Letters

Tropical cyclone accumulated cyclone energy (ACE) has exhibited strikingly large global interannual variability during the past 40-years. In the pentad since 2006, Northern Hemisphere and global tropical cyclone ACE has decreased dramatically to the lowest levels since the late 1970s. Additionally, the global frequency of tropical cyclones has reached a historical low. Here evidence is presented demonstrating that considerable variability in tropical cyclone ACE is associated with the evolution of the character of observed large-scale climate mechanisms including the El Niño Southern Oscillation and Pacific Decadal Oscillation. [...]

The most prolific calendar year totals of global ACE occurred during the 1990s peaking with the exceptional 1997–98 El Niño event, and again during 2002–2005. The recent four years of global ACE have remained near or below 600 units and are closer to values observed in 1981, 1988, and 1999–2001. From the end of the most recent peak in 2005–06, global ACE has decreased by almost half and is currently at a three decades’ low. This decrease resulted from four consecutive years of below average NH ACE from 2007 to 2010 combined with average to below average SH ACE during the same period including the most recent season ending May 2011. [...] A total of 69 TCs were counted during calendar year 2010, the fewest observed in the past 40 years with reliable frequency data.

Pour les cocos du Hétustitan qui n’ont pas encore compris, cette étude montre qu’il n’y a pas d’augmentation dans le nombre et la force des ouragans, simplement des oscillations cycliques, attribuables, par exemple, à El Niño.

Voici une image tirée de cet article qui est très révélatrice, on y montre l’énergie accumulée par les ouragans depuis 1970:

Ouragan Réchauffement Climatique

Depuis quelques jours, on a aussi pu entendre des membres de la grande église réchauffiste (de confession carbonniste) dire que jamais New York n’avait été frappé par un tel ouragan.

Vraiment ?

Voici la liste des ouragans qui ont touché terre dans l’État de New York:

Ouragan Réchauffement Climatique
Dommage: valeur actualisée en dollars de 2012

Sandy était un ouragan de catégorie 1 et on estime ses dommages entre 10 et 20 milliards.

Comment les réchauffistes expliquent-ils les nombreux ouragans violents dans les années 50-60 et 70 et le calme plat depuis 1985 ?