Antagoniste


29 novembre 2012

Réchauffement climatique, tout et son contraire Coup de gueule Environnement États-Unis

En 2008, on croyait que le réchauffement climatique allait faire augmenter le nombre de tornades aux États-Unis:

Global Warming

-

A 2008 report from the U.S. Global Change and Research Program, a federal interagency research program overseen by the White House Office of Science and Technology Policy, found that more greenhouse gases in the atmosphere could lead to an increase in severe storm conditions that make tornadoes possible.

En 2012, on croit maintenant que le réchauffement climatique va faire diminuer le nombre de tornades aux États-Unis:

Preliminary data gathered at the NOAA show that the summer of 2012 may break the record for the fewest tornadoes for any U.S. summer. […] As the summer progressed, the drought just more intense. There was no chance to develop the storm systems that produce any kind of precipitation, let alone tornadoes.

-

Global Warming

À lire aussi:


29 novembre 2012

La vérité sur la falaise fiscale Économie En Chiffres En Vidéos États-Unis

Si vous faites confiance aux médias, votre conception de la « falaise fiscale » aux États-Unis se résume probablement de cette manière: d’un côté il y a le bon Obama qui veut taxer les méchants riches et de l’autre il y a les infâmes républicains qui veulent protéger les méchants riches…

Voici maintenant ce que les médias ne vous diront jamais:  la solution la plus efficace pour équilibrer les finances publiques consiste à réduire le fardeau fiscal et à couper dans les dépenses !

En 2009, deux économistes de l’université Harvard ont publié une étude dans laquelle on a analysé les 107 réformes fiscales réalisées dans 21 pays de l’OCDE sur une période de 37 ans, pour déterminer lesquelles ont été en mesure de réduire le niveau d’endettement des pays.  Le résultat est clair, net et sans appel:

Fiscal Cliff

107 réformes dans 21 pays sur une période de 37 ans ne peuvent mentir: le seul moyen efficace de réduire l’endettement passe par une réduction des dépenses et des impôts/taxes.  N’en déplaise à tous les gauchistes de ce monde, les faits parlent d’eux-mêmes: les pays qui ont opté pour le compromis en coupant dans leurs dépenses et en augmentant leur assiette fiscale ont tous empiré leur niveau d’endettement. D’ailleurs, on sait déjà qu’imposer les riches ne représente pas une solution crédible aux États-Unis.

Cette analyse est tout aussi bonne pour le Québec en passant !

Aux États-Unis, quand Bill Clinton était président, les dépenses ont été en moyennes de 7 136$/habitant (dollars de 2005).  En 2012, les dépenses ont grimpé à 10 203$/habitant (dollars de 2005). Sans toucher au fardeau fiscal des Américains, si Barack Obama décidait de ramener les dépenses au même niveau que Bill Clinton, un bon démocrate, les États-Unis pourraient équilibrer leur budget ! Bien sûr, vous ne verrez jamais ça dans les médias…

Rappel d’une époque où le parti démocrate n’était pas dirigé par des extrémistes:

Sources:
Office of Managenent and Budget
Historical Tables, Budget of the United States Government, Fiscal Year 2013

Department of Economics Harvard University
Large changes in fiscal policy: taxes versus spending


29 novembre 2012

Trop d’impôt tue l’impôt Économie Europe Revue de presse

The Daily Telegraph

-

Two-thirds of millionaires left Britain to avoid 50p tax rate
The Daily Telegraph

In the 2009-10 tax year, more than 16,000 people declared an annual income of more than £1 million to HM Revenue and Customs. This number fell to just 6,000 after Gordon Brown introduced the new 50p top rate of income tax shortly before the last general election.

The figures have been seized upon by the Conservatives to claim that increasing the highest rate of tax actually led to a loss in revenues for the Government. It is believed that rich Britons moved abroad or took steps to avoid paying the new levy by reducing their taxable incomes. George Osborne, the Chancellor, announced in the Budget earlier this year that the 50p top rate will be reduced to 45p from next April.

Last night, Harriet Baldwin, the Conservative MP who uncovered the latest figures, said: “Labour’s ideological tax hike led to a tax cull of millionaires. “Labour now needs to admit that their policies resulted in millionaires paying less tax and come clean about whether they would reintroduce this failed policy if they were in power.”

Mr Osborne argued earlier this year that the 50p rate was deterring entrepreneurs from coming to Britain.

Un argument de plus contre la gauche qui prétend que les hausses d’impôt sont sans conséquence !


28 novembre 2012

Nuit et brouillard En Vidéos Israël

À moins de vivre sous une roche, vous êtes tous probablement au fait de « l’Affaire Fabi ». L’animateur s’en tire plutôt bien, n’ayant reçu qu’une suspension sans solde de trente jours.

Mais je veux vous parler des auditeurs de Jacques Fabi, qui ont été nombreux dans la nuit de lundi à mardi à minimiser l’affaire, à dire qu’ils étaient tristes de perdre un animateur qu’ils aimaient et appréciaient.  Pour certains, les propos entendus n’étaient que de la banale « quincaillerie », ou encore on comparait le tout au langage châtié des humoristes, certains allant même jusqu’à dire que la seule faute de Jacques Fabi était de ne pas s’être exprimé de la bonne façon…

À croire que ces gens n’ont qu’une vision très abstraite et très approximative des horreurs de l’holocauste; qu’ils ne sont pas tout à fait conscients des abominations perpétrées durant cette période de notre histoire…  Et je me suis dit que pour éduquer les gens, on devrait peut-être diffuser « Nuit et brouillard », un documentaire réalisé par le légendaire Alain Resnais en 1955 et qui traite de la déportation et des camps de concentration nazis.  Trente-deux minutes qui glacent le sang…

À voir, revoir et partager pour que jamais on n’oublie…

Nuit et Brouillard

-

« Le crématoire est hors d’usage. Les ruses nazies sont démodées. Neuf millions de morts hantent ce paysage. Qui de nous veille dans cet étrange observatoire pour nous avertir de la venue de nouveaux bourreaux ? Ont-ils vraiment un autre visage que le nôtre ? Quelque part, parmi nous, il y a des Kapos chanceux, des chefs récupérés, des dénonciateurs inconnus. Il y a tous ceux qui n’y croyaient pas, ou seulement de temps en temps. Et il y a nous qui regardons sincèrement ces ruines comme si le vieux monstre concentrationnaire était mort sous les décombres, qui feignons de reprendre espoir devant cette image qui s’éloigne, comme si on guérissait de la peste concentrationnaire, nous qui feignons de croire que tout cela est d’un seul temps et d’un seul pays, et qui ne pensons pas à regarder autour de nous, et qui n’entendons pas qu’on crie sans fin. »


28 novembre 2012

Le déclin tranquille (VI): la juste part des québécois Canada Économie En Chiffres Québec

Voici une série de billets qui sera consacrée au déclin économique du Québec. Toutes les semaines, deux indicateurs économiques seront juxtaposés, histoire de voir dans quelle direction le Québec évolue…

Dimanche dernier, « Biz » des « Loco Locass » a affirmé n’avoir aucun problème à recevoir un chèque du fédéral, puisque plus de la moitié de son impôt prenait le chemin d’Ottawa. Voilà qui entretient la fausse perception voulant que ce soit le Québec qui fait vivre la fédération canadienne (croyez-le ou non, des gens le pensent vraiment!)…

Question de remettre les pendules à l’heure, voici le poids relatif du Québec dans la fédération canadienne en ce qui a trait aux recettes du fédéral (i.e. tout l’argent qu’Ottawa vient chercher au Québec) et à la population.

Déclin Québec

Premier constat: à partir de 1963, le Québec a cessé de faire sa juste part, c’est-à-dire que la proportion des revenus du gouvernement fédéral venant du Québec est passée sous la proportion de la population québécoise.  Durant cette période, la part des recettes d’Ottawa au Québec a reculé de 36,3% alors que la part de la population a reculé de 19,5%.

Deuxième constat: c’est au moment de la Révolution tranquille (1963-1973) et lors du règne de Jean Charest (2003-2009) que la proportion des revenus fédéraux venant du Québec a chuté le plus dramatiquement.

Troisième constat: si une partie du décrochage entre la proportion des revenus venant du Québec et la proportion de la population s’explique par l’introduction de l’abattement fiscal du Québec, ce décrochage n’en reste pas moins un bon indicateur de l’appauvrissement de la population, plus les gens sont pauvres, moins ils payent d’impôts et de taxes.

Quatrième constat: pour faire leur juste part, c’est-à-dire pour que la proportion des recettes du fédéral venant du Québec soit équivalente à la proportion de la population québécoise, nous devrions envoyer 10,4 milliards de plus chaque année à Ottawa, l’équivalent de 1 335$ par habitant (5 340$ pour une famille de quatre).

Morale de l’histoire, quand Ottawa envoie 1$ au Québec, moins de 20¢ vient de nos poches, le reste vient du ROC.

Sources:
Statistique Canada
Tableau 384-0022
Comptes économiques des provinces et des territoires
Tableau 051-0005

À lire aussi:


28 novembre 2012

Le socialisme en action Économie International Revue de presse

The Washington Post

-

Argentine president faces nationwide strike as breakaway unions bemoan income taxes, inflation
The Washington Post

Argentine President Cristina Fernandez faced a nationwide strike on Tuesday, led by the union bosses who used to be her most steadfast supporters.

The strike was called as a political show of force by truckers union boss Pablo Moyano, the longtime leader of Argentina’s vast General Workers’ Federation. As his strikers tried to snarl traffic on Tuesday, Moyano said their demands include “the total elimination of income taxes,” as well as other new salary hikes and benefits.

Most union workers won pay hikes of 25 percent or more this year, in line with what private analysts say is Argentina’s true annual inflation rate. For most, those pay hikes put them over the threshold to begin paying income taxes, something many lower-paid workers never had to do before. Tax rates then rise from zero to 35 percent, with most workers losing about a fourth of their take-home pay to income taxes.

“The government should stop robbing workers with the income tax,” said the Workers’ Party leader Nestor Pitrola.

Des syndicalistes qui font la grève après avoir reçu une augmentation de salaire qui les obligerait à payer de l’impôt pour la toute première fois de leur vie. Vous avez bien lu, des syndicalistes qui déclarent une grève générale en disant que l’impôt c’est du vol !

Et pendant ce temps, Paul Krugman, l’idiot du village au New York Times, disait en mai 2012 que l’Argentine était un modèle de développement économique. L’inflation est à 25% en Argentine…


27 novembre 2012

L’indépendance de fortune Canada Économie En Chiffres Europe Québec

Il n’en fallait pas plus que l’élection d’un gouvernement indépendantiste… en Catalogne… pour raviver la flamme des nationalistes québécois !

Pour l’occasion, je me suis amusé à comparer les économies des régions européennes avec des mouvements indépendantistes fortement enracinés à l’économie du Québec. Les « geeks » de chiffres devraient apprécier…

Premièrement, je compare le taux de croissance moyen du PIB/habitant entre 2000 et 2009 pour la région indépendantiste et son pays.  Ensuite, je compare l’écart qui existe au niveau du PIB/habitant  entre la région indépendantiste et son pays d’attache pour l’année 2009 (une valeur de 100% indique un PIB/habitant identique entre la région indépendantiste et le pays; une valeur de 120% indique que la région indépendantiste à un PIB/habitant 20% plus élevé que le pays et finalement une valeur de 80% indique que la région indépendantiste à un PIB/habitant 20% moins élevé que le pays).

Indépendance

La Flandre et la Catalogne ont eu une croissance de leur PIB/habitant moins importante que leur pays d’attache respectif, mais au final leur PIB/habitant en 2009 était significativement plus élevé.

Le Pays Basque, de son côté fait mieux que son pays d’attache tant au niveau de la croissance que du PIB par habitant.

Finalement, si l’Écosse a un PIB/habitant légèrement plus faible que son pays d’attache, sa croissance est presque deux fois plus élevée.

Et qu’advient-il du Québec ? Le Québec est la seule région qui est battue par son pays d’attache tant au niveau de la croissance que du PIB par habitant !

À titre indicatif, en 2009, le PIB/habitant du Québec était inférieur de 14,1% à celui du Canada, alors que celui de la Catalogne était supérieur de 16,1% à celui de l’Espagne.

Avant de rêver d’indépendance politique, le Québec devrait plutôt s’affairer à devenir indépendant économiquement, faisant ainsi la preuve que la province sera prête à voler de ses propres ailes…

Sources:
Eurostats
Regional statistics

Sources:
Statistique Canada
Comptes économiques des provinces et des territoires
Tableau 051-0005


27 novembre 2012

Top 5 Qc-Ca Canada Québec Top Actualité

Le Top 5 de l’actualité québécoise et canadienne (20-26 novembre) selon Influence Communication:

Actualité Québec

Actualité Canada

Source:
Influence Communication


27 novembre 2012

Le naufrage français Économie France Gauchistan Revue de presse

Bloomberg BusinessWeek

-

French CEOs: ‘Help!’
Bloomberg BusinessWeek

Over the past few weeks, an extraordinary cry of alarm has risen from chief executives who warn that the French economy has gone dangerously off track. In an interview to be published on Nov. 15 in the magazine l’Express, Chief Executive Officer Henri de Castries of financial-services group Axa warns that France is rapidly losing ground, not only against Germany but against nearly all its European neighbors. “There’s a strong risk that in 2013 and 2014, we will fall behind economies such as Spain, Italy, and Britain,” de Castries says.

On Oct. 28, a group of 98 CEOs published an open letter to Hollande that said public-sector spending, which at 56 percent of gross domestic product is the highest in Europe, “is no longer supportable.” The letter was signed by the CEOs of virtually every major French company.

The outcry is unusual for France Inc., which has tended to lobby behind the scenes and avoid public criticism of the government. Heavy taxes and social charges required to support high government spending have eroded corporate profitability. In the l’Express interview, de Castries says that on average, the government charges incurred by his company for each employee are more than double the employee’s take-home pay.

C’est presque une description du Québec… Il faut dire que le PQ a toujours vu le Québec comme une colonie française. Ne reste plus qu’à espérer que les hommes d’affaires québécois auront le même courage que leurs homologues français !


26 novembre 2012

Non aux hausses d’impôts! Coup de gueule Économie En Vidéos Québec

Contribuable

-

Les revenus des Québécois stagnent et le coût de la vie augmente plus rapidement qu’ailleurs dans le reste du Canada…

Tanné de payer des taxes et des impôts pour que les partis politiques puissent utiliser cet argent pour acheter des votes en distribuant des cadeaux à leur clientèle électorale? Alors, fais-le savoir en signant la lettre « Non aux hausses d’impôts » !

Parce que trop d’impôt tue l’impôt:


26 novembre 2012

De plus en plus cher Canada Économie En Chiffres Québec

Le faible coût de la vie a toujours été l’un des trop rares avantages du Québec par rapport aux autres provinces canadiennes. Malheureusement, comme pour tout le reste, cet avantage s’érode petit à petit au fil du temps…

Voici comment a évolué le coût de la vie au Québec par rapport aux autres provinces lors de la dernière décennie; une valeur de 100% indique un coût de la vie identique au Québec, une valeur de 105% indique un coût de la vie 5% supérieur au Québec et finalement une valeur de 95% indique un coût de la vie 5% inférieur au Québec.

Vie Chère
Méthode de calculs: Coiteux, M., Le point sur les écarts de revenu entre les Québécois et les Canadiens des autres provinces, février 2012.

Comme on peut le voir, s’il est vrai que le Québec a toujours eu un coût de la vie avantageux par rapport aux autres provinces, cet avantage s’est réduit comme peau de chagrin depuis dix ans. Dans le cas du Manitoba, le coût de la vie est maintenant inférieur au Québec !

Voici l’évolution entre 2000 et 2010:

Vie Chère

L’avantage comparatif du Québec relativement au coût de la vie a été sérieusement grevé sous le règne libéral avec les hausses de tarifs et de la TVQ. Le dernier budget péquiste, qui prévoit des hausses sur le tabac, l’alcool et l’électricité ne vont sûrement pas contribuer à améliorer les choses…

La semaine dernière, j’ai montré que le Québec a été l’une des provinces ou les revenus ont le plus stagné, à ceci on doit maintenant ajouter que le Québec est l’une des provinces où le coût de la vie augmente le plus rapidement… Un cocktail explosif !

Sources:
Statistique Canada
Tableaux 051-0001, 202-0809, Population urbaine et rurale


26 novembre 2012

Le schiste fait peur à l’OPEP ! Économie Environnement International Revue de presse

The Globe And Mail

-

OPEC admits significant impact of shale oil on supply
The Globe And Mail

OPEC acknowledged for the first time on Thursday that technology for extracting oil and gas from shale is changing the global supply picture significantly, and said demand for crude would rise more slowly than it had previously expected.

In its annual World Oil Outlook, OPEC cut its forecast of global oil demand to 2016 due to economic weakness and also increased its forecast of supplies from countries outside the 12-nation exporters’ group.

“Given recent significant increases in North American shale oil and shale gas production, it is now clear that these resources might play an increasingly important role in non-OPEC medium- and long-term supply prospects,” the Organization of the Petroleum Exporting Countries said in the report.

OPEC has been slower than some to acknowledge the impact that new technologies such as hydraulic fracturing – known as “fracking” – may have on supply. ConocoPhillips Co.’s chief executive Ryan Lance has gone so far as to predict North America could become self-sufficient in oil and gas by 2025.

In OPEC’s new forecast, shale oil will contribute two million barrels per day (bpd) to supply by 2020 and three million bpd by 2035. For comparison, two million bpd is equal to the current output of OPEC member Nigeria, which is Africa’s top exporter.

À cause de l’artistocratie québécoise, le Québec est en train de passer à côté de l’une des plus importantes révolutions énergétiques de l’histoire !


23 novembre 2012

À voir: le Québec se fait dire ses 4 vérités ! Canada Économie En Vidéos Québec

Des gens de l’Ouest canadien livrent le fond de leur pensée au sujet du Québec, c’est à voir et à méditer (surtout si vous êtes un péquiste):

On peut comprendre l’exaspération des gens de l’Ouest, ils envoient leur argent au Québec et en retours ils reçoivent des insultes…

Péréquation

Et dire que le gouvernement de Pauline Marois est parti en croisade pour recevoir encore plus d’argent du fédéral…


23 novembre 2012

La cause indépendantiste Canada Économie En Chiffres États-Unis Québec

Au cœur des mouvements indépendantistes: la lutte pour une plus grande autonomie face au pouvoir central, autrement dit une décentralisation totale des pouvoirs.

Quand on a appris la semaine dernière que certains Texans, exaspérés par leur gouvernement, étaient tentés par l’indépendance, la gogauche québécoise s’est gaussée en disant que seuls les imbéciles peuvent considérer que l’élection d’un président réfractaire à ses idées constitue un argument pour se séparer*

Par contre, si l’on se fie aux chiffres, les indépendantistes texans ont beaucoup plus d’arguments qui penchent en leur faveur que leurs camarades québécois.  Voici le niveau de centralisation de quelques gouvernements occidentaux:

Souverainiste

Entre 2000 et 2009, le gouvernement américain est le 2e qui s’est le plus centralisé (+10,4%), devancé uniquement par l’Allemagne. Inversement, le Canada est le 4e gouvernement qui s’est le plus décentralisé (-15,9%), devancé uniquement par la Suisse, l’Espagne et la Belgique.

Si l’on considère que le désir d’émancipation par rapport au gouvernement central est la pierre angulaire de tout mouvement souverainiste, force est de constater que les Texans ont plus d’arguments que les Québécois…  Après tout, si aux États-Unis il est impensable que le gouvernement fédéral renonce à exercer ses compétences en éducation, santé ou organisation des secours suite à un désastre naturel (pour n’en nommer que quelques-uns), au Canada ces responsabilités sont de juridiction provinciale depuis très longtemps.

Deux autres chiffres intéressants…

  • Pour chaque 1$ que le Texas envoie au gouvernement fédéral, le Texas reçoit 0,91$ de l’autorité centrale.
  • Pour chaque 1$ que le Québec envoie au gouvernement fédéral, le Québec reçoit 1,45$ de l’autorité centrale.

*Ne s’applique pas à l’élection d’un premier ministre on dirait…

Source:
OCDE
Government at a Glance 2011


23 novembre 2012

La dépendance d’un parti indépendantiste Canada Coup de gueule Économie Québec Revue de presse

Edmonton Journal

-

Blast from the past: PQ demands more cash from Ottawa
Edmonton Journal

The new Parti Quebecois government is promising to pick a fight with Ottawa over federal payments, arguing the province is on track to be shortchanged by $15 billion.

In tabling its budget Tuesday, the pro-independence party blamed unilateral decisions by the federal government in recent years for hampering Quebec’s efforts to balance its books. Finance Minister Nicolas Marceau indicated the sovereigntist PQ would be more aggressive than Quebec’s former federalist government in pushing Ottawa to loosen its purse strings.

« The views we are expressing regarding federal transfers are fairly similar to those expressed by the past government — except that, and this is a key difference, we are saying it loud, » Marceau told a news conference. « We will be loud and clear about it. »

The effort is in some ways a throwback to the PQ’s last stint in power, a decade ago. In his speech, Marceau said Quebec, Canada’s most indebted province, has suffered from the Harper government’s steps to cap the equalization program and federal health transfers.

Le PQ fait vraiment tout en son pouvoir pour avoir l’air d’une grosse joke…