Dans la foulée de l’ouragan Sandy, le gouverneur du New Jersey, Christ Christie, a mis en garde les commençants de son État: tous ceux qui allaient tenter de profiter de la situation en augmentant le prix de biens essentiels allaient faire face à la justice en vertu de la loi interdisant les prix abusifs lors des états d’urgence.

Une loi populiste et démagogue qui fait sans doute plaisir à la gauche-poubelle. Mais un fait demeure: cette loi qui ne fait aucun sens lorsqu’elle est analysée de manière rationnelle plutôt qu’émotionnelle.

Explications de John Stossel: