À quel point notre système de santé est-il merdique ?

Au point où le ministre de la Santé promet désormais qu’il… ne peut rien faire pour améliorer la situation !!!

Question de tourner le fer dans la plaie, un graphique qui met en perspective la situation au Québec et aux États-Unis.

Urgences Québec
*Temps attendu par les patients sur civière aux urgences avant d’être transférés aux étages ou d’obtenir leur congé

Et pour les gauchistes qui seraient tentés de ne répondre que l’attente est courte aux États-Unis parce que les gens n’ont pas les moyens d’aller à l’hôpital, je vous rappelle que les pauvres sont couverts par le programme medicaid, les vieux ont le programme medicare et pour ceux qui n’ont pas d’assurance, la loi interdit aux urgences de refuser des patients qui n’auraient pas les moyens de payer pour leurs soins.

Si la population et les médias ont manifesté une certaine préoccupation face au temps d’attente dans les urgences, on sait tous que rien ne changera et personne ne descendra manifester dans les rues. Encore plus significatif, personne n’osera dire que cette situation représente une preuve incontestable de l’échec du public en santé, parce qu’au Québec, le déni de traitement ce n’est plus une nouvelle, c’est devenu la norme; conséquence de plusieurs décennies de pensées anti-capitalistes…

Source:
Press Ganey
Emergency Department Pulse Report: Patient Perspectives on American Health Care