Des gens qui ont été assez allumés pour dire oui au gaz de schiste, ça existe !

Des fermiers albertains témoignent: