Antagoniste


10 octobre 2012

John F. Kennedy répond à Pauline Marois et Nicolas Marceau Économie En Vidéos États-Unis Québec

Après Milton Friedman, c’est au tour de John F. Kennedy, un bon gauchiste, de répondre aux improvisateurs péquistes…

“A bill will be presented to the Congress for action next year. It will include an across-the-board, top-to-bottom cut in both corporate and personal income taxes. It will include long-needed tax reform that logic and equity demand … The billions of dollars this bill will place in the hands of the consumer and our businessmen will have both immediate and permanent benefits to our economy. Every dollar released from taxation that is spent or invested will help create a new job and a new salary. And these new jobs and new salaries can create other jobs and other salaries and more customers and more growth for an expanding American economy.”

Des gauchistes avec du bon sens, ça déjà existés ! Espérons que les péquistes se trouveront un député parlant anglais pour traduire ce discours à Pauline Marois…


10 octobre 2012

Un K.-O. historique pour Mitt Romney ! Élection 2012 En Chiffres États-Unis

À l’exception de Barack Obama, le reste de la planète sait que Mitt Romney a servi une raclée mémorable au président sortant lors du premier débat.

En fait, cette raclée est, selon la maison de sondage Gallup, historique, car jamais dans le passé un candidat présidentiel n’a perdu un débat par une aussi grande marge.  Voici ce que ça donne lorsque l’on compare les marges par lesquelles un candidat a été désigné comme gagnant depuis 1984:

Débat Romney Obama

Selon Gallup, 72% des électeurs ont désigné Romney comme gagnant du débat (un record) alors qu’Obama a dû se contenter de 20% des appuis (aussi un record dans un débat à 2), pour une différence de +52 favorisant Mitt Romney (encore une fois un record).  La marque à battre avait été établie par Bill Clinton dans le deuxième débat en 1992, il avait gagné avec une marge de +42.

Il reste encore deux débats dans la présente campagne et rien n’est encore joué pour Mitt Romney, mais, chose certaine, ce dernier est passé à l’histoire comme étant le candidat ayant le plus écrasé son adversaire lors d’un débat présidentiel !  Pas seulement un K.-O., mais un K.-O. historique pour Mitt Romney !

Sources:
Gallop Poll
What History Tells Us About Second and Third Debates
Kerry Wins Third Debate
Obama Viewed as Winner of Third Debate
Romney Narrows Vote Gap After Historic Debate Win


10 octobre 2012

Le gaz miracle ! Économie Environnement Europe Revue de presse

The Daily Telegraph

The Institute of Directors: ‘Shale gas could create 35,000 UK jobs’
The Daily Telegraph

Exploiting the UK’s shale gas reserves could create 35,000 jobs and help to meet carbon emissions targets, according to a new report from the Institute of Directors.

Britain was estimated to have onshore shale gas reserves of 5.3 trillion cubic feet in 2010, but the British Geological Survey is expected to revise that number higher, the IoD said.

The new report assumes the UK will only be half as successful as the US at shale gas production, but even on that basis, the IoD said the country could meet 10pc of its gas demand for the next 103 years from shale, as well as creating 35,000 new jobs.

A survey of the business group’s members also showed support for shale gas development. Some 58pc said using shale reserves would have a positive impact on British business, while only 7pc thought it would have a negative effect. The IoD surveyed 1,095 members.

Avec des réserves de 5,3 billions de pieds cubes de gaz de schiste, les Britanniques prévoient créer 35 000 jobs. Au Québec, on estime les réserves de gaz de schiste entre 18 et 40 billions de pieds cubes. Imaginez le nombre d’emplois qu’on pourrait créer…

Mais au Québec, Martine Ouellet et Daniel Breton, les ministres de la régression économique et de l’éco-catastrophisme, ont dit « niet, niet, niet » au gaz de schiste. Au Québec, on est pauvre et on aime ça.