La gauche aime bien dire que c’est grâce au « modèle québécois » que le Québec a pu s’en tirer mieux que le Canada lors de la dernière récession.  En effet, le Québec n’a pas été aussi malmené que les autres provinces durant la crise.

Mais qu’en est-il depuis la fin de la récession (juin 2009) ?  Comment se compare le « modèle québécois » aux autres provinces lorsque la situation économique redevient normale ?

Voici la réponse:

Modèle Québécois

Depuis la fin de la récession, l’économie canadienne s’est envolée alors que celle du Québec semble prise dans les blocs de départ.  Encore pire, depuis le début de l’année, l’économie canadienne a crû de 0,4% alors que celle du Québec a décru de 0,4% !

Voici comment on pourrait décrire le modèle québécois. En échange d’une économie résiliente pendant quelques mois lors d’une récession qui arrive tous les 20 ans, les gens ont droit à une économie faiblarde tout le reste du temps ! Quelle bonne affaire !

Imaginez que vous placez votre argent dans une compagnie. Durant 19 ans, votre placement obtient un rendement médiocre et finalement, à la 20e année, vous êtes en mesure d’avoir un rendement supérieur au marché. Toute personne normalement constituée considérerait que ce placement a été désastreux.  Mais selon les défenseurs du modèle québécois, le gain de la 20e année suffit à faire oublier les 19 années de vaches maigres.

Sources:
Statistique Canada
Tableau 379-0027

Institut de la statistiques du Québec
Produit intérieur brut par industrie au Québec