Antagoniste


17 septembre 2012

Santé: le modèle suisse Économie En Vidéos Europe Québec

Dans le cadre de son programme de recherche sur les différents systèmes de santé dans le monde, l’Institut économique de Montréal, est allé en Suisse pour constater comment les soins de santé y sont livrés. Tourné à l’été 2012, ce reportage démontre que les établissements privés de santé contribuent grandement à l’efficacité et à l’accessibilité aux soins dans le cadre d’un système de santé universel. Grâce aux témoignages de patients, médecins et gestionnaires, nous découvrons un système de santé basé sur la solidarité et le libre choix, à la fine pointe de la technologie, où le concept même de liste d’attente est inexistant.

Voici un extrait d’un reportage qui sera lancé demain:

Je vous signale qu’en Suisse, personne ne parle de copier le modèle québécois en matière de système de santé…


17 septembre 2012

L’État boulimique Canada Économie En Chiffres Québec

Un État qui dépense sans compter peu importe la situation économique…  Au Québec, il ne faut aucun doute que les politiciens ont les deux mains sur le volant, le problème c’est qu’ils ont aussi les deux pieds sur l’accélérateur…

Voici l’état des finances publiques au Québec quand on compare la croissance du PIB et celle des dépenses gouvernementales…

Leviathan
*2009, chiffres les plus récents sur Statistique Canada, croissance calculée sur les valeurs nominales

Au Québec depuis 1989, à 12 reprises la croissance des dépenses a été supérieure à celle du PIB.  La situation inverse, qui devrait représenter la normalité, n’a été observée qu’à 9 reprises.  Au global, durant cette période, le PIB a crû en moyenne de 3,8% par année alors que les dépenses du gouvernement ont crû de 4,4% (écart de -0,6 pt de %).

Autrement dit, l’économie du Québec c’est l’antithèse du développement durable…

Voici un portrait de la situation dans les dix provinces canadiennes:

Leviathan
*2009, chiffres les plus récents sur Statistique Canada, croissance calculée sur les valeurs nominales

Leviathan
*2009, chiffres les plus récents sur Statistique Canada, croissance calculée sur les valeurs nominales

Conclusion: le Québec est malheureusement toujours dans le fond du classement…  Et le vrai Québec-bashing vient de ceux qui défendent le modèle économique qui nous a mis dans une pareille situation…

Source:
Statistique Canada
Comptes économiques provinciaux


17 septembre 2012

Les syndicats français et québécois Économie Environnement France

Le Figaro

-

« Pas exclure les gaz de schiste » (CGT)
Le Figaro

Le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, estime qu’il ne faut « pas fermer la porte » aux recherches sur le gaz de schiste et met en garde le gouvernement contre des choix liés à des « coalitions » entre les partis de la majorité, en allusion aux écologistes, dans une interview au Journal de Dimanche.

« Nous ne devons pas fermer la porte aux recherches dans le domaine de l’énergie, y compris pour les gaz de schiste. Investissons au moins pour explorer. S’il s’avère, à partir de recherches incontestables, pour des raisons environnementales ou de sécurité, qu’il n’est pas souhaitable d’extraire ces gaz, cela ne me pose pas de problème », affirme le numéro un de la CGT.

Mais, selon lui, « renoncer à l’exploration est un peu inquiétant. Nous allons finir, alors que notre pays a de véritables atouts énergétiques, par être de plus en plus dépendants dans ce domaine ». « Il ne faudrait donc pas que la solution apportée à certains problèmes soit seulement le résultat de coalitions plus politiques qu’efficaces pour l’avenir du pays », dit-il. « Tous les éléments d’appréciation doivent être mis sur la table et présentés aux Français avant de faire des choix uniquement idéologiques », prévient-il.

Pour ceux qui l’ignorent, La CGT est l’un des plus gros syndicats français…

Pendant ce temps au Québec, le PQ s’est engagé à interdire complètement l’exploitation et l’exploitation des gaz de schiste. Mais contrairement à la France, au Québec aucun syndicat n’ose critiquer la décision du gouvernement… Les syndicats québécois sont-ils les toutous dociles du gouvernement péquiste ?