Krishnamurti

-

Le philosophe indien Jiddu Krishnamurti à propos du nationalisme. À méditer en attendant les résultats de l’élection du 4 septembre qui risque de porter au pouvoir les radicaux du Parti Québécois

« Le nationalisme est une malédiction, parce que, par son esprit patriotique, il crée un mur d’isolement. Il est si identifié à son pays qu’il construit un mur autour de lui, contre ‘les autres’. Et qu’arrive-t-il alors? C’est que ‘les autres’ ne cessent de cogner contre ce mur. Lorsque vous résistez à quelque chose, cette seule résistance indique que vous êtes en conflit avec ‘les autres’. Le nationalisme, qui est un processus d’isolement, qui est le résultat de la volonté de puissance, ne peut pas donner la paix au monde. Le nationalisme qui parle de fraternité ment; il vit dans un état de contradiction. »