Friedrich A. Hayek

Extrait de l’oeuvre La route de la servitude de Friedrich A. Hayek à propos de la liberté. Hayek explique que les libertés économiques et politiques ne peuvent coexister puisque la liberté économique, par définition, implique la liberté de choisir.

« On dit souvent qu’il n’y a point de liberté politique sans liberté économique. C’est vrai, mais dans un sens opposé à celui où les partisans de la planification collectiviste veulent l’entendre. La liberté économique ne peut figurer comme condition préalable de toutes les autres libertés si elle doit signifier la libération de tout souci économique, promise par les socialistes, puisqu’on ne pourrait l’atteindre qu’en nous privant de la capacité de choisir. Elle ne pourrait remplir ce rôle qu’en étant une liberté économique personnelle nous conservant le droit de choisir, ce qui entraînerait les risques et les responsabilités corollaires de tout droit. »