Pauline Marois propose 120 millions de dollars pour les soins à domicile

Jean Charest à 426 millions pour les travailleurs âgés

François Legault veut donner 100 millions de plus pour la culture

Pourquoi les politiciens dépensent-ils compulsivement l’argent des contribuables et pourquoi les contribuables acceptent-ils de se faire tondre sans trop se plaindre ?

Le tout est expliqué par la théorie des choix publics, qui a valu à James M. Buchanan et Gordon Tullock le prix Nobel d’économie en 1986.

La théorie des choix publics est à la politique, ce que la théorie de la gravité est à la physique: une loi universelle et fondamentale qui finit par expliquer presque tout…

Au Québec, une subvention de 100 000 dollars à un groupe de pression représente une dépense de moins de par électeur.

Un électeur ne perdra pas une journée de travail pour aller manifester contre une politique qui le prive de

Par contre, le groupe de pression qui perd sa subvention de 100 000$ se déplacera pour manifester pour protéger ce qu’il considère comme un acquis. L’incitatif à passer à l’action est beaucoup plus grand pour le groupe de pression que pour l’électeur ordinaire. C’est ce qu’on voit avec les carrés rouges et leurs chaudrons.

2¢ par ici, 2¢ par là… Si individuellement aucun de ces programmes ne mérite une manifestation des électeurs pour réclamer leur abolition, collectivement ils ont fait du Québec l’un des endroits les plus pauvres et les plus taxés en Amérique du Nord !