À cause des réseaux sociaux, on estime que d’ici 2040 il ne restera plus de citoyens aptes à devenir politiciens…