Voici ce que pourrait devenir le Québec si on se décidait enfin à autoriser le fracking:

Selon une estimation conservatrice de l’IEDM, le Québec est assis sur 400 milliards de dollars en ressource pétrolière…