Voici quelles étaient les causes de mortalité aux États-Unis en 1900 et en 2010:

On n'arrête pas le progrès

En 1900, le taux de mortalité était de 1 100/100 000 habitants contre 600/100 000 habitants en 2010, ce qui se traduit par une augmentation de l’espérance de vie plus de 30 ans.

Les réactionnaires de gauche aiment bien dire que la vie était plus simple à l’époque de nos grands-parents.  Que par exemple, à leur époque on ne mourrait pas autant du cancer…  Ce qu’ils oublient de dire c’est que si les gens ne mouraient pas du cancer c’est parce qu’ils étaient emportés bien avant par les pneumonies, la tuberculose ou par une pléthore d’infections diverses…

Source:
The New England Journal of Medicine
The Burden of Disease and the Changing Task of Medicine