Amir KhadirPour Amir Khadir, et une bonne partie de la gauche radicale, il est absolument honteux et inacceptable que l’on demande à des étudiants de contracter un prêt dans une institution bancaire pour payer leurs études, puisque les banques pourront s’enrichir en facturant des intérêts.

Petite anecdote amusante…

En 2009, on a appris qu’Amir Khadir avait contribué au financement de Québec Solidaire via des prêts totalisant 28 500$.  Le plus beau dans toute cette histoire c’est que cet argent a été prêté à des taux respectifs de 6,5% et 6,0% !  Des taux pas mal plus élevés que ceux chargés aux étudiants.

Amir Khadir aime bien accuser les banquiers de tous les maux de la Terre.  Pourtant, quand vient le temps de faire de l’argent avec de l’argent, notre ami Amir ne donne pas sa place !

S’il est immoral pour une banque de réaliser un profit en touchant un taux d’intérêt, en quoi cela serait-il plus acceptable de la part de Khadir ?

Ce qui est bon pour pitou est bon pour minou, surtout que l’intérêt touché par les banques enrichit des milliers de gens ordinaires qui sont des actionnaires directes ou indirectes, alors que l’intérêt touché par Amir Khadir n’enrichit que… Amir  Khadir !