Le Top 5 de l’actualité québécoise et canadienne (22-28 mai) selon Influence Communication:

Actualité Québec

Actualité Canada

Observations sur la couverture accordée au conflit étudiant

Présentement dans le monde, on dépasse maintenant les 3 000 articles et reportages dans près de 77 pays.

Le conflit étudiant représente :

  • 35 % de la visibilité du Québec dans le monde.
  • 66 fois le poids médias de la présence canadienne en Afghanistan
  • 87 fois le poids médias du dollar canadien

Sommairement, on pourrait évaluer les retombées médiatiques internationales entre 40 et 60 millions $.

Entre le 1er janvier et le 31 mars 2012, 19 % de tout le contenu international des médias sur l’immigration de travailleurs et d’étudiants portait sur le Canada et le principalement le Québec.

On y soulignait que le Québec était une destination de choix en raison notamment de sa qualité de vie, des faibles frais de scolarité et du sentiment de sécurité. Présentement, on ne relève plus aucun reportage sur le sujet.

Montréal taillée en pièce, depuis maintenant 6 ans, Influence Communication dresse régulièrement un portrait détaillé de Montréal dans la presse montréalaise, québécoise, canadienne et internationale.

Deux constantes :

  • Plus on s’éloigne de Montréal, plus la ville est belle dynamique et créative.
  • Montréal est un joyau culturel.

L’archétype culturel domine chaque fois sur le plan international.

  • 2008-2010 :46 %
  • 2011 : 30 %

Et maintenant…

Depuis 2 semaines, 39 % de ce qui se dit et s’écrit sur Montréal dans l’ensemble des médias du monde entier comporte 3 expressions dominantes :

  • Arrestations massives
  • Émeutes
  • Violence

Présentement au Québec, la couverture accordée au conflit étudiant représente 49 fois le poids médias des nouvelles internationales au Québec.

C’est la 4e nouvelle la plus médiatisée au Québec depuis 2001 derrière le séisme à Haïti, le 11 septembre 2001 et l’investiture de Barack Obama.

C’est la nouvelle d’origine québécoise la plus médiatisée depuis 2001.

Le volume de couverture du conflit étudiant est déjà 20 % supérieur à celui du scandale des commandites qui a célébré son 10e anniversaire le 11 mars dernier. Rappelons que le scandale des commandites avait bénéficié d’une très large couverture entre 2002 et 2005.

Le conflit étudiant a déjà généré une vingtaine d’éclipses médiatiques depuis février. Jamais depuis 2001, un dossier n’a généré autant d’éclipses médiatiques. Rappelons qu’une éclipse médiatique est une polarisation de la couverture autour d’un sujet précis avec un poids médias égal ou supérieur à 20 %. Certains jours RDI et LCN cèdent plus de 50 % de leur contenu au dossier.

Présentement 4 % du contenu média sur la crise porte sur les frais de scolarité. Au début de la crise, 79 % du contenu médiatique attribué au conflit étudiant portait sur le sujet.

En raison du conflit étudiant, la politique provinciale a un poids médias 64 % supérieur à la moyenne.

En raison du conflit étudiant, l’éducation a un poids médias 1100 % supérieur à la moyenne. Pourtant on ne parle pas plus de la qualité de l’enseignement.

Ventilation depuis 4 semaines du poids des arguments de chaque mouvement dans les médias traditionnels.

  • Carré rouge: 75,49%
  • Carré blanc: 15,37%
  • Carré vert: 9,13%

Source:
Influence Communication