À gauche, presque tout le monde déteste la mondialisation et même à droite, on retrouve des Mathieu Bock-Côté pour s’en scandaliser.

Pourtant, le pacifisme, qui est une valeur partagée d’un bout à l’autre du spectre politique, est une conséquence du capitalisme mondialisé: