Voici comment les salaires ont évolué dans les dix provinces canadiennes depuis le début de la récession (2007):

Salaire Syndicat

L’augmentation moyenne au Canada est de 11,9%. Même si les gauchistes se plaisent à nous répéter que le Québec est la province qui a le mieux résisté à la récession, nous sommes quand même bon dernier.  Mais passons, ce n’est pas le sujet de ce billet…

Voici comment cette augmentation des salaires est ventilée entre les employés non-syndiqués et syndiqués.

Salaire Syndicat
Plus la différence est grande, plus c’est une indication que le secteur non-syndiqué a fait des gains par rapport au secteur syndiqué.

Depuis le début de la récession, dans toutes les provinces à l’exception de l’Alberta, l’Île-du-Prince-Édouard et de l’Ontario, la croissance des salaires chez les employés non-syndiqués a été supérieure à celle des employés syndiqués.

C’est au Nouveau-Brunswick que l’écart de croissance entre non-syndiqués et syndiqués a été le plus important (1,59 fois).  À ce chapitre, le Québec fait relativement bien (1,16 fois).

Une nouvelle preuve que les syndicats ne sont pas des organisations essentielles pour que les travailleurs puissent améliorer leur sort durant les périodes de ralentissement économique !

Source:
Statistique Canada
Tableau 282-0074