Antagoniste


9 mai 2012

Le retour de l’enfant prodigue Coup de gueule Gauchistan Québec

Jean-François Lisée est tout excité…  Selon lui les étudiants qui sont en boycott marquent le retour de « la génération lyrique ».  Pour les plus vieux, « la génération lyrique » est un essai soporifique, dont la lecture était obligatoire dans les cours de français au CÉGEP, qui traite de l’influence des baby-boomers dans les années 60 et 70…

En fait, la génération des étudiants n’est pas différente des autres générations au Québec.  Elle est constituée d’une majorité silencieuse, 70% de gens qui travaillent (ceux qui ne sont pas en boycott) et d’une minorité montréalaise bruyante, 30% de gens qui ne travaillent pas (ceux qui sont en boycott) et qui désirent vivre aux dépens de la majorité silencieuse…

En fait, tout ce que la génération actuelle a emprunté à « la génération lyrique », c’est sa violence.  Car Jean-François Lisée semble avoir oublié que cette génération nous a donné le FLQ.

P.-S. Parlant de violence et d’étudiants, voici ce qu’on a pu voir hier matin devant le Centre de commerce mondial:

Anarcho-Communiste

Le rouge et noir typique des groupes anarcho-communistes.  D’ailleurs, voici quelques billets du blogue de la NEFAC, qui est proche de l’Union Communiste Libertaire, où l’on parle d’émeutes.  Que ça plaise ou non, ces groupuscules violents ont noyauté le mouvement étudiant et ça semble faire l’affaire des étudiants…


9 mai 2012

L’austérité imaginaire Économie En Chiffres France Récession

De nombreux médias ont interprété les résultats de l’élection en France comme était un rejet des politiques d’austérité économiques:

Au revoir austérité

Mais de quelle austérité parle-t-on au juste ?

Voici comment ont évolué les dépenses de la France depuis 2000 (en euros constants):

Au revoir austérité ?

Quelqu’un peut me dire où est l’austérité ?

Sources:
Eurostats
Économie et finances


9 mai 2012

Voter avec ses pieds Économie France Gauchistan Revue de presse

Financial Times

Wealthy French eye move across the Channel
Financial Times

Wealthy French people are looking to London as a refuge from fresh taxes on high earners pledged by candidates in the country’s presidential elections.

The “soak the rich” rhetoric that has punctuated the presidential campaign has prompted a sharp rise in the numbers weighing a move across the Channel, according to London-based wealth managers, lawyers and property agents specialising in French clients.

François Hollande, the Socialist candidate who leads the presidential race after the first round of voting last week, wants to impose a tax rate of 75 per cent on income above €1m and at the launch of his bid in January said: “My true adversary in this battle has no name, no face, no party … It is the world of finance.”

Inquiries from French clients had risen by roughly 40 per cent since the speech, says David Blanc, a partner at Vestra Wealth, a London-based wealth manager.

Un autre exemple démontrant que « taxer les riches » n’est pas et ne sera jamais une solution. En voulant surtaxer les gens à haut revenu, tout ce que les Français vont réussir à faire c’est de tuer la poule aux oeufs d’or…