Dans son dernier livre, Jean-François Lisée s’est donné la difficile tâche de mettre la droite K.-O. en 15 arguments. Pour vérifier si tel est le cas, voici une série de billets qui reprend chacun des arguments avancés par Lisée pour en vérifier la validité. Attention, car la gauche est sur le point d’encaisser une droite !

Affirmation #15 de Jean-François Lisée: la droite ment quand elle affirme que le taux de natalité des Québécois est un signe de déclin.

Selon Lisée, la droite est extrêmement préoccupée par le taux de natalité au Québec…  Je l’ignorais…  Mon blogue est en ligne depuis 5 ans et je n’ai jamais vraiment traité de cette question.

M’enfin, puisque c’est le sujet, disons simplement que Lisée fait fausse route dans son livre.  En effet, il présente des chiffres relatifs au taux de natalité pour conclure que tout va bien au Québec.  Disons simplement que pour les démographes sérieux, le taux de fécondité représente une mesure bien plus sérieuse.

Voici l’indice de fécondité au Québec depuis 1951, je vous signale que selon les démographes, il faut un taux minimum de 2,1 pour assurer le renouvellement de la population:

Lisée Droite

Le Québec est sous le seuil de renouvellement depuis le début des années 70.  On peut aussi voir que le supposé baby-boom, tant discuté dans les médias depuis quelques années, n’est qu’une vue de l’esprit.

Voici comment se compare le Québec à l’internationale:

Lisée Droite

Le Québec n’est ni bon, ni mauvais, très moyen…  Ce qui constitue, j’imagine, une victoire pour une province qui est habituée à traîner dans le bas des classements.

Toujours sur le thème de la démographie, voici qu’elle est le solde migratoire interprovincial pour le Québec:

Lisée Droite

Il est négatif depuis que Statistique Canada recueille des données…

Le taux de fécondité ne permet pas de renouveler la population, le solde migratoire interprovincial est négatif, ce qui oblige donc le Québec à avoir recours à l’immigration internationale.  Et même là, les résultats sont décevants:

Lisée Droite
À partir de 2012, scénario de projection M4 de Statistique Canada

Selon les résultats du dernier recensement, pour la toute première fois de l’histoire du Canada, plus de gens vivent dans l’Ouest du pays que dans les provinces de l’Atlantique et du Québec réunies…

Si, contrairement à ce que dit Lisée, la démographie n’a jamais été un enjeu central pour la droite, n’en reste pas moins que la situation est pour le moins préoccupante.  Il sera impossible pour le Québec de pouvoir maintenir ses programmes sociaux avec une croissance démographique aussi anémique.

Il s’agissant du 15e billet consacré au livre de Jean-François Lisée « Comment mettre la droite K.-O. en 15 arguments ».  Vous l’aurez donc deviné, il s’agissait donc du dernier billet de cette série qui a débuté le 1er février !

À lire aussi:

Sources:
Institut de la statistiques du Québec
Indice synthétique de fécondité

OCDE
OECD StatExtracts

Statistique Canada
Tableau 051-0018
Tableau 102-4505
Tableau 051-0005
Tableau 052-0005