Au Québec, environ 50% des étudiants qui fréquentent une institution d’enseignement post-secondaire francophone sont en boycottage.  Du côté anglophone, cette proportion est inférieure à 15%.

Ceci expliquant cela, je vous invite à prendre connaissance des chiffres suivants sur les taux de diplomation au Québec:

Il faut souligner que de nombreux francophones fréquentent des établissements anglophones, tout comme des anglophones fréquentent des établissements francophones.  Néanmoins, quand on compare les chiffres sur le taux de diplomation à ceux des boycottages, on peut voir qu’une tendance se dégage.  La culture et le rapport à l’éducation ne sont pas les mêmes entre les francophones, les anglophones et les allophones.

P.-S. Le revenu n’est pas un facteur qui biaise les taux de diplomation en faveur des anglophones.

Source:
Institut de la statistiques du Québec
La scolarité des francophones et des anglophones au Québec : des écarts subsistent