Antagoniste


27 avril 2012

Politiquement incorrect Canada Économie En Images Environnement Québec

Les plus vieux se rappelleront de l’image suivante…

Old School

C’est le vieux billet de 10 dollars sur lequel on pouvait voir la raffinerie de Polymer Corporation à Sarnia.  Un billet qui appartient à une époque différente, sans enverdeur, où l’on avait encore le droit d’être fier d’exploiter nos ressources naturelles et où l’on considérait que le pétrole canadien était une bénédiction.

Cette époque maintenant révolue, la honte ayant remplacé le sentiment de fierté, malheureusement… Imaginez la réaction aujourd’hui si le gouvernement de Stephen Harper décidait de mettre une image représentant l’exploitation des sables bitumineux sur un billet de banque !

Et pendant ce temps, on a appris, via une étude de l’IEDM, que le Québec était assis sur 400 milliards de dollars en pétrole en en gaz…


27 avril 2012

Le choc des cultures En Chiffres Gauchistan Québec

Au Québec, environ 50% des étudiants qui fréquentent une institution d’enseignement post-secondaire francophone sont en boycottage.  Du côté anglophone, cette proportion est inférieure à 15%.

Ceci expliquant cela, je vous invite à prendre connaissance des chiffres suivants sur les taux de diplomation au Québec:

Il faut souligner que de nombreux francophones fréquentent des établissements anglophones, tout comme des anglophones fréquentent des établissements francophones.  Néanmoins, quand on compare les chiffres sur le taux de diplomation à ceux des boycottages, on peut voir qu’une tendance se dégage.  La culture et le rapport à l’éducation ne sont pas les mêmes entre les francophones, les anglophones et les allophones.

P.-S. Le revenu n’est pas un facteur qui biaise les taux de diplomation en faveur des anglophones.

Source:
Institut de la statistiques du Québec
La scolarité des francophones et des anglophones au Québec : des écarts subsistent


27 avril 2012

Régis Labeaume, le pee-wee Canada Économie Gauchistan Québec Revue de presse

Toronto Star

Markham council approves massive arena
Toronto Star

Markham council voted late Thursday night to move forward with plans to borrow $162.5 million for a massive arena that could rival Toronto’s Air Canada Centre.

Council passed the resolution 11 to 2 late Thursday night, but not before Markham residents had their say in the matter.

Town officials repeatedly mentioned that Markham will raise the money through charges to developers and service fees at the arena, and not with property tax hikes.

Markham’s financial contribution of $162.5 million represents half of $325 million in construction costs for the project. The other half will be provided by a private partnership, GTA Sports and Entertainment (GTASE), chaired by sportsgear executive W. Graeme Roustan.

News that developers were considering building a 20,000-seat arena that will be owned by the town but run by a private partnership first surfaced last fall.

L’aréna de Markham sera prêt en 2014. L’aréna de Québec sera prêt en 2015.

L’aréna de Markham aura 20 000 places. L’aréna de Québec aura 18 000 places.

L’aréna de Markham sera financé en mode public-privé, la partie publique étant financée par le principe utilisateur-payeur i.e. 0% pour les contribuables. L’aréna de Québec sera financé à 100% par les contribuables.

L’aréna de Markham va coûter 325 millions de dollars. L’aréna de Québec va coûter plus de 400 millions de dollars.

Un échec sur toute la ligne pour le roi Régis 1er.