À de nombreuses reprises, les médias et les politiciens ont accusé les pétrolières d’indécence à cause de leurs profits mirobolants.

Pourtant, la véritable indécence n’est pas du côté des pétrolières, mais bien de celui du gouvernement.  Vous l’ignorez peut-être, mais les pétrolières américaines et les consommateurs de produits pétroliers doivent verser aux différents paliers de gouvernement un montant qui est supérieur aux profits empochés par les pétrolières:

Pétrolières profits
Fiscalité totale: taxes & impôts pays aux États-Unis et à l’étranger

Comme on peut le voir, les taxes et impôts payés par les pétrolières basées aux États-Unis et leurs clients ont toujours été supérieurs aux profits de l’industrie.  Depuis 1981, les pétrolières ont fait 1 413 671 millions de dollars en profit.  Pendant ce temps, les gouvernements engrangeaient 2 637 573 millions de dollars en taxes et impôts, presque le double !

Ce n’est pas les profits des pétrolières qui sont scandaleux, mais plutôt le niveau de taxation (qui finit toujours par être refilé aux consommateurs).  L’industrie pétrolière rapporte plus aux gouvernements qu’aux pétrolières…  un non-sens !

En passant, le prix de l’essence avant taxe est de 95,2¢/L à Montréal contre 96,1¢/L à Calgary.  Vous avez bien lu, avant taxe, l’essence est moins chère à Montréal que Calgary !  Après taxe, la situation se corse…  Le prix à Montréal grimpe à 144,2¢/L contre 120.9¢/L à Calgary.  49¢/L de taxe à Montréal contre 24.8¢/L à Calgary…

Source:
Tax Foundation
Oil Industry Taxes: A Cash Cow For Government