bureaucratieQuelle est la solution miracle trouvée par les fédérations étudiantes et la ministre de l’Éducation pour réduire le gaspillage dans les universités ?

Rien de moins que…  la création d’un nouveau comité !!!  Plus de gouvernements et plus de fonctionnaires, voilà la solution originale élaborée par nos brillantes élites pour réduire le gaspillage !!! Hors de l’État, point de salut.  Fallait y penser, car tout le monde sait que le Québec, avec ses hordes de fonctionnaires, a réussi à éliminer le gaspillage…

Sans blague…

L’élimination du gaspillage dans les universités passe par plus de compétition et la compétition passe par une déréglementation totale des frais de scolarité et du fonctionnement des universités.

Laissons les universités fixer les frais de scolarité à leur guise, vous allez voir que pour attirer un maximum d’élèves, les universités vont rapidement éliminer le gaspillage pour s’assurer d’offrir le meilleur prix possible à leur clientèle.  Sans oublier que la compétition va aussi se faire au niveau de la qualité des programmes.  Tout le monde y gagnerait, surtout les élèves qui paieraient le juste prix pour leur formation académique.

Cette compétition pourrait même permettre l’arrivée de la gratuité scolaire, si chère aux gauchistes.  En effet, depuis 2008 l’Université Harvard a sensiblement réduit ses frais de scolarité pour être en mesure d’attirer dans son giron les élèves les plus brillants.  Dans le cas des élèves dont les parents ont un revenu inférieur à 60 000$/année, on a annoncé qu’ils pourront fréquenter gratuitement la prestigieuse université.

Les gens de CLASSE veulent la gratuité scolaire ? Ils savent maintenant ce qu’il leur reste à faire !