Dans son dernier budget, le gouvernement du Québec prévoit augmenter ses revenus de 13,9 milliards de dollars entre 2011-2012 et 2016-2017.

De cette somme, le gouvernement consacrera 8,7 milliards de dollars pour de nouvelles dépenses de programmes (63,0% des nouveaux revenus), 1,8 milliards pour le service de la dette (13,1% des nouveaux revenus) et 3,3 milliards de dollars pour la réduction du déficit (23,8% des nouveaux revenus).

Voici comment se compare le Québec aux autres provinces canadiennes qui ont déposé un budget cette année:

Socialisme Québécois

Le Québec est déjà la province qui dépense le plus pour ses programmes et qui est la plus endettée.  Qu’importe, nous serons aussi la province qui utilisera le plus ses nouveaux revenus pour de nouvelles dépenses de programme et qui utilisera le moins ses mêmes nouveaux revenus pour réduire son déficit.  Et on ose parler d’austérité…  ciboire !!!

Voilà ce qui arrive quand on est dirigé par un sinistre des finances qui a pour devise « l’important c’est d’être heureux comme peuple ».

Les fous ont pris le contrôle de l’asile, nous sommes gouvernés par des malades mentaux…  Si nos politiciens étaient sains d’esprit, nous devrions avoir des chiffres similaires à ceux de la Colombie-Britannique.

Source:
Banque TD
Public Policy and Government Finances