MédiasDepuis les années 70, le Canada a adopté une multitude de lois pour contrôler la possession des armes à feu.  Le tout a débuté avec la loi C-51 en 1977, suivit de la loi C-17 en 1991 et de la loi C-68 en 1995.  En plus de ses lois, un registre a graduellement été mis en place en 2001 et 2005.

Est-ce que ces lois ont été utiles ?  Un article publié dans le Journal of Interpersonal Violence a tenté de répondre à cette question en analysant les statistiques relatives aux homicides depuis 1974.  Trois méthodes statistiques différentes ont été utilisées pour analyser les données et à chaque fois les chercheurs arrivent à la même conclusion: aucune des lois ni le registre n’ont permis de réduire le nombre d’homicides au Canada !

Mais parions que les résultats de cette étude seront soigneusement ignorés par les médias.  Paresse intellectuelle et idéologie gauchiste obligent, nos journaleux vont plutôt préférer continuer de diaboliser le gouvernement Harper au lieu de nous rapporter des faits scientifiques.

Qu’importe, vous saurez maintenant quoi répondre à ceux qui osent encore affirmer qu’il est essentiel de maintenir en place le registre des armes à feu.