Antagoniste.net » 2012 » avril » 01

Antagoniste


1 avril 2012

Arguing with Idiots: la gauche radio-canadienne Arguing with Idiots Canada Économie En Chiffres

Lors de la diffusion du budget fédéral jeudi dernier, Radio-Canada a fait tout en son pouvoir pour spinner les chiffres en espérant faire peur aux gens. Imaginez, une agité du bocal présente en studio a même qualifié ce budget de « libertaire » !

Au Téléjournal, on a raconté que le gouvernement allait être « décapité » puisque les dépenses de l’État en pourcentage du PIB allaient être inférieures à ce qui était observé dans les années 60. Pour les gauchistes présents sur le plateau, des coupes aussi « violentes » mettent en péril les fonctions essentielles de l’État. Il s’en est fallu de peu pour qu’on parle d’un retour du « Far West »…

Vous me connaissez, je n’ai pas pu résister à la tentation de vérifier les chiffres pour savoir si les gauchistes avaient raison de grimper dans les rideaux…

Voici donc le niveau de dépenses du gouvernement fédéral en pourcentage du PIB:

Budget Canada

Effectivement, on peut voir que les dépenses du gouvernement en pourcentage du PIB vont tomber en deçà du seuil observé durant les années 60.  Par contre, sauf en 2009 et 2010, années de récession, on peut voir que c’est le cas depuis le début des années 2000.  Les gauchistes voudraient nous faire croire que le gouvernement ne peut assumer ses fonctions essentielles depuis près d’une décennie ?  Un peu de sérieux…

Mais le niveau de dépenses en proportion du PIB n’est pas l’indicateur le plus approprié pour évaluer la taille de l’État.  En effet, quand la croissance économique est soutenue, ce ratio peut diminuer même si les dépenses restent constantes ou augmentent.

Pour avoir un portrait plus juste de la taille de l’État, on doit plutôt regarder le niveau de dépenses par habitant.  Voici ce qu’on obtient:

Budget Canada

Comme on peut le voir, le niveau de dépense par habitant restera bien au-dessus du niveau observé dans les années 60.

De 1961 à 1969, le gouvernement a dépensé en moyenne 3 396$/habitant.  En 2016, quand seront appliquées toutes les coupures annoncées dans le budget, le gouvernement dépensera 7 092$/habitant, un montant 2,1 fois supérieures au seuil des années 60 !!!  En fait, en 2016, le niveau de dépense par habitant sera comparable à celui observé durant les années 90 et 2000.

Corrigez-moi si je me trompe, durant les années 90 et 2000, personne ne mourait dans les rues parce que le gouvernement ne dépensait pas assez…

Morale de l’histoire, quand un gauchiste parle d’économie, il ne faut jamais boire ces paroles.

Sources:
Statistique Canada
Tableaux 380-0022, 380-0030, 051-0005 & 052-0005

Sources:
Ministère Des Finances Du Canada
Perspectives financières

Banque du Canada
Taux et statistiques


1 avril 2012

Légalisez la liberté ! Économie En Images France Philosophie

Vous l’ignorez peut-être, mais Frédéric Bastiat est un candidat pour l’élection présidentielle en France !

Frédéric Bastiat

Son site de campagne est disponible ici: bastiat2012.fr :-)


1 avril 2012

La transformation du Canada Canada Revue de presse

Calgary Sun

Poll: Wildrose continues wild rise
Le Journal de Montréal

Wildrose Party popularity continues to bloom, suggests a new Abacus Data poll conducted for Sun News Network.

The Abacus poll finds the Wildrose has skipped ahead of the PC Party, now leading by 13 percentage points. Compared to a similar Abacus poll in early March, the Wildrose is up 12 percentage points while the Tory party is down six percent.

Provincewide, Wildrose has the support of 41% of decided voters, followed by the PCs at 28%, the Liberals at 16% and the NDP 12%.

Of those decided voters supporting the PCs, 90% said the party is headed in the right direction while 9% said the party is on the wrong track. Of those supporting the Wildrose, 10% said the PC party is headed in the right direction while 88% said the Tories are off track.

Plusieurs ont souligné que le dernier budget conservateur a initié un changement de culture politique à Ottawa. L’élection du Wildrose Alliance, qui s’oppose fermement au maintien du programme de péréquation dans sa forme actuelle, pourrait être un catalyseur de changement encore plus grand pour le pays !