Sables BitumineuxAndrew Weaver est un climatologue spécialisé dans la modélisation du climat qui collabore avec le GIEC.  La semaine dernière, il a publié une analyse dans le prestigieux magazine Nature dans laquelle il évalue l’impact de l’exploitation des sables bitumineux sur le climat.  De son propre aveu, il a été surpris par les résultats…

Selon les calculs d’Andrew Weaver, si demain matin on extrayait et consommait les 170 millions milliards de barils de pétrole commercialement disponibles dans les réserves de sable bitumineux de l’Alberta, la température augmentait de 0,03°C.  Si on élargit cette analyse au pétrole contenu dans les sables bitumineux qui n’est pas commercialement disponible, la température augmentait de 0,36°C.

À titre indicatif, les réchauffistes estiment que depuis cent ans, la terre s’est réchauffée de 0,72°C. Andrew Weaver conclut que l’exploitation des sables bitumineux ne pose pas de problème relativement au réchauffement climatique.

Les sables bitumineux, encore plus éthiques qu’on pensait !

Source:
Nature Magazine
The Alberta oil sands and climate