Vincent MarissalJe vous invite tout d’abord à lire ce texte de Vincent Marissal: Le bal des contradictions

Voici maintenant une interprétation différente…

Pour des gens qui prêchent sans cesse en faveur de l’intervention de l’État, du keynésianisme et du collectivisme, les gauchistes de La Presse accumulent les contradictions depuis quelque temps.

Contradiction 1:
Demander que le gouvernement injecte de l’argent pour stimuler l’activité économique au nom de l’idéologie keynésienne, tout en s’entêtant à dénoncer l’achat de F-35 pour la somme de 9 milliards.  Pourtant, selon Paul Krugman, le pape de la gauche, les dépenses militaires ont un effet bénéfique sur l’activité économique.

Contradiction 2:
Répéter sans cesse que la criminalité est en baisse, mais être contre l’abolition du registre des armes à feu.  Pourquoi avoir un registre ciblant les chasseurs et les agriculteurs si de toute façon la criminalité diminue… Et pourquoi être d’accord avec un registre qui cible d’honnêtes citoyens, comme chasseurs et des agriculteurs, mais être contre un registre qui cibleraient les pédophiles…

Contradiction 3:
Dénoncer une loi qui viole de la vie privée des gens en permettant à la police d’espionner les courriels de citoyens sans mandat, mais militer en faveur du registre des armes d’épaule et le formulaire long du recensement, même si la bureaucratie associée à ces programmes empiète sur le droit à la vie privée.

Contradiction 4:
Se faire l’apôtre des droits humains au Moyen-Orient et exiger que le Canada réduise sa production de pétrole éthique en provenance de l’Alberta.

Contradiction 5:
Affirmer faire un travail sérieux et honorable et… dire n’importe quoi sur les projets de loi et priorités des conservateurs.

Morale de l’histoire ?  Beauty is in the eye of the beholder…