Gouver-MamanExiste-t-il un plus bel exemple que les CCCPE pour montrer à quel point le gouvernement peut facilement asservir ses citoyens ?

Il y a 15 ans, les CCCPE n’existaient pas, mais, chose curieuse, les gens étaient quand même capables de trouver une gardienne pour s’occuper de leurs enfants pendant qu’ils travaillaient.  Moi, qui suis né en 1978, je n’ai jamais connu le régime des CCCPE.  Pourtant mes deux parents ont toujours travaillé et ils ont toujours été capables de me trouver une gardienne…

Prenez le temps d’y réfléchir quelques instants… Ce qui n’existait pas il y a seulement 15 ans est maintenant devenu un « service essentiel »…  Ce service est devenu tellement essentiel que si les CCCPE sont en grèves, on dit que la population est « prise en otage ».

En l’espace de seulement 15 ans, les gens sont devenus totalement dépendants du gouvernement au point qu’ils sont désormais incapables de se passer des CCCPE.  Avant l’arrivée des CCCPE, les gens se fiaient à leur communauté pour faire garder leurs enfants: grands-parents, voisins, amis, membres de la famille…  Mais en l’espace de 15 ans, l’action du gouvernement a progressivement érodé ce tissu social au point de le disloquer complètement, si bien qu’aujourd’hui, les gens ne sont plus capables de concevoir leur existence sans les CCCPE, ils ont démissionné…

Existe-t-il un plus bel exemple que les CCCPE pour montrer à quel point le gouvernement peut facilement asservir ses citoyens ?  Ce qui était un geste naturel d’entraide entre citoyens en 1990, a été réglementé et bureaucratisé jusqu’à en devenir un « service gouvernemental essentiel » quelques années plus tard…

On dit que la population est « prise en otage » par les CCCPE.  Ce qu’on devrait aussi dire c’est que le ravisseur uniquement put réussir son kidnapping grâce à la complicité de sa victime. Au lieu de parler de « prise d’otage », on devrait plutôt parler d’asservissement volontaire.

Et pour ajouter l’insulte à la blessure, voici le prix de cet asservissement:

Garderie CPE
Rapports annuels de gestion: programme 2; éléments 2, 3 & 4

Depuis que le programme a été mis en place, les coûts pour une place en garderie ont augmenté de 80,1%, petit train va loin…  Si le coût par place en garderie s’était maintenu au même niveau qu’au moment de la création du programme, nous aurions pu économiser 6,6 milliards de dollars, ce qui représente environ 840$ par Québécois (3 360$ pour une famille de 2 adultes, 2 enfants).

Et quand les syndicats vont signer leur prochaine convention collective avec le gouvernement, on peut prévoir que la situation va encore s’empirer…

Source:
Ministère de la Famille et des Aînés et de la Condition féminine
Rapports annuels de gestion