Antagoniste


11 janvier 2012

Tous des pourris Élection 2012 En Vidéos États-Unis Philosophie Québec

Un extraits de la dernières chronique d’Alain Dubuc au sujet de François Legault et de ses ‘coalisés’: « François Legault est sans doute incapable de se définir en termes de gauche et de droite parce que ces catégories ont beaucoup perdu de leur sens. Et c’est tout aussi vrai pour Jean Charest ou Pauline Marois. »

Je vous invite à aller lire le texte…

Ensuite, écoutez ce monologue du juge Napolitano, sans doute l’un de ses meilleurs:

Bipartisan Bird of Prey

À quelques détails près, Andrew Napolitano décrit parfaitement la situation politique qui prévaut au Québec… Charest, Marois, Legault… Du pareil au même…


11 janvier 2012

Le modèle québécois dans toute sa splendeur Canada Économie En Chiffres Gauchistan Québec

Comme dise les Anglais: one-two punch…

Tout d’abord le nombre d’entreprises dans les provinces canadiennes:

Modèle Québécois

Ensuite, les subventions distribuées dans les provinces canadiennes:

Modèle Québécois

J’ai besoin d’en dire plus ?

Et non seulement François Legault n’a pas l’intention d’inverser la tendance, mais il veut en rajouter en utilisant la Caisse de Dépôt comme un instrument de récompense politique (i.e. machine à distribuer des subventions/bonbons).

Pour citer Ronald Reagan: « the more the plans fail, the more the planners plan ».

Sources:
Industrie Canada
Principales statistiques relatives aux petites entreprises

Statistique Canada
Tableau 384-0010


11 janvier 2012

Un pays qui fait faillite, ça veut dire quoi ? Économie Europe Récession Revue de presse

Bloomberg BusinessWeek

Greek Crisis Has Pharmacists Pleading for Aspirin
Bloomberg BusinessWeek

For patients and pharmacists in financially stricken Greece, even finding aspirin has turned into a headache.

The reasons for the shortages are complex. One major cause is the Greek government, which sets prices for medicines. As part of an effort to cut its own costs, Greece has mandated lower drug prices in the past year. That has fed a secondary market, drug manufacturers contend, as wholesalers sell their shipments outside the country at higher prices than they can get within Greece.

Parallel imports peaked in 2004, then flattened out about two years ago once drugmakers imposed quotas of the maximum amount of medicines they think the Greek market will need, said Kobelt, whose Brussels-based association represents companies engaged in the trade. Still, if pharmacies can’t pay, it makes economic sense to ship the drugs back out again rather than let them languish on wholesalers’ shelves, he said.

Kobelt said he’s seen boxes of Bayer AG (BAYN)’s Aspirin in Poland that originated in Greece, suggesting that the medicine fetches higher prices in eastern Europe. “Even Polish people pay more than Greeks for Aspirin,” he said.

Vous aurez compris que le problème des grecques c’est qu’ils ne reçoivent pas de péréquation de l’Alberta…