Gordon GekkoPlus tôt cette semaine via twitter j’ai partagé un article avec les gens qui ont produit le navet ‘Survivre aux progrès’.  L’article en question faisait état des progrès de la médecine dans la lutte contre le cancer.  Depuis 1990, aux États-Unis seulement on estime que plus d’un million de morts ont été évités grâce à l’amélioration de nos connaissances et des traitements.

Mathieu Roy, coréalisateur du film ‘Survivre aux progrès’ m’a répondu: « Qui bénéficient de ces traitements? Les paysans africains et Sri-Lankais? Les autochtones près de Ft McMurray? »

Question intéressante, manière de dire que le progrès c’est mauvais, car seuls les méchants riches peuvent en profiter.

Et je me suis rappelé l’histoire du téléphone cellulaire…

Quand les tout premiers téléphones cellulaires sont apparus dans les années 80, ils coûtaient plusieurs milliers de dollars, ils étaient gros, pas très pratiques et leur utilisation était aussi onéreuse que leur achat. En bref, seuls les plus riches, le fameux 1% tant haï, avaient accès à cette technologie.  Mais parce que les riches ont acheté ces produits, les compagnies ont pu poursuivre leur développement.  Si bien que grâce à ce progrès, rendu possible par les très riches, aujourd’hui les gens ordinaires peuvent se procurer un cellulaire avec un processeur plus puissant que tous ceux qui ont été utilisés par la NASA pour mettre un homme sur la lune !

Et sur quelle région du globe l’arrivée du cellulaire est-elle en train de changer le monde ?  Dans les pays en voie de développement, notamment en Afrique ! Vous l’ignorez peut-être, du moins moi je l’ignorais, mais 60% des utilisateurs de téléphone cellulaire vivent dans des pays en voie de développement. Le cellulaire est devenu la première technologie à être plus répandue dans les pays pauvres que les pays riches.

Et dans les pays en voie de développement, ces téléphones font toute la différence dans le quotidien des gens, on estime que l’ajout de 10 téléphones mobiles par tranche de 100 personnes permet d’augmenter le PIB/personne de 0,8 point de pourcentage !

Pour en savoir plus sur la transformation des pays pauvres par les téléphones intelligents, je vous invite à lire ces articles:

Et tout ceci, grâce aux ultrariches tant détestés.  Sans eux pour acheter les tout premiers cellulaires, cette technologie n’existerait pas aujourd’hui.  Même chose pour les traitements contre le cancer, c’est grâce aux 1% que 99% de la population finira par avoir accès aux mêmes traitements.