Antagoniste.net » 2012 » janvier » 08

Antagoniste


8 janvier 2012

Les champions de la liberté Économie En Vidéos États-Unis Philosophie

John Allison, le président de la banque BB&T (13e plus grosse banque aux États-Unis), est l’un des très rares banquiers qui a pris position contre le sauvetage des banques. C’est aussi un homme d’affaires qui a appliqué la philosophie d’Ayn Rand dans la gestion de ses institutions financières, ce qui lui a permis de ne pas tomber dans le piège des subprimes. Une entrevue à voir avec ce personnage fascinant:


8 janvier 2012

Chômage: la catastrophe québécoise Canada Économie En Chiffres États-Unis Québec Récession

Les statistiques sur l’emploi au Québec diffusé vendredi passé par Statistique Canada sont absolument catastrophiques.

Depuis 3 mois au Québec, il s’est perdu pas moins de 69 500 jobs. Pour vous donner une idée, toute proportion gardée, cela représenterait une perte de 2,5 millions d’emplois aux États-Unis.  Entre février 2008 et février 2010, la pire période de la dernière récession aux États-Unis, plus de 8,7 millions d’emplois ont été perdus.  Donc, ces 3 derniers mois au Québec, on a perdu l’équivalent de 30% des emplois perdu aux États-Unis dans les 24 mois qui ont été les pires de la récession.  Il va sans dire que lors de la dernière crise, jamais les États-Unis n’ont perdu autant d’emploi sur une période de 3 mois que le Québec.

En décembre, le taux de chômage au Canada est passé de 7,4% à 7,5%.  Mais si l’on exclut le Québec des statistiques, le taux de chômage au Canada, au lieu d’augmenter, aurait plutôt diminué à 7,1%.  Tirez-en vos conclusions…

Mais il y a plus, voici le bilan de l’emploi dans les provinces canadiennes en 2011:

Emplois Canada

En 2011, seulement deux provinces ont perdu des emplois: Terre-Neuve avec -600 et le Québec avec… -54 100 !!!

Sources:
Statistique Canada
Tableau 282-0087

U.S. Bureau of Labor Statistics
Employment / Labor Force


8 janvier 2012

Marché immobiler: le modèle australien Canada Économie Revue de presse

National Post

Follow Australia by privatizing CMHC
National Post

Buried within a recent International Monetary Fund (IMF) report on the Canadian financial sector is a call for a review of the rules and mechanisms of oversight that govern Canada Housing and Mortgage Corp. (CMHC), the Crown corporation that insures and securitizes mortgages. CMHC controls roughly 70% of the mortgage insurance market. All mortgages with a down payment of 20% or less, as well as loans that are turned into mortgage-backed securities, are required by law to carry insurance.

Australia is unique because government intervention in the mortgage insurance market has been eliminated. Housing Loan Insurance Co. (HLIC) was privatized in 1997 after an inquiry determined that government intervention was distorting the market and delivering few benefits to the public. HLIC was similar to CMHC in that it had private competitors, but was able to maintain a dominant position in the marketplace. It was sold to a private insurer, which now competes in a healthy insurance market.

Despite the lack of government involvement in the market, Australia has higher rates of home ownership than the United States and its mortgage insurers remained profitable throughout the financial downturn. In contrast, Fannie Mae and Freddie Mac — the two government-backed mortgage giants in the U.S. — have cost American taxpayers US$182-billion since being taken into conservatorship in 2008.