Antagoniste


19 décembre 2011

Faire la charité aux riches Économie Environnement États-Unis Québec

Écolo-MarxisteCette semaine, le Québec a annoncé qu’il allait pleinement intégrer le Western Climate Initiative en mettant en place un marché du carbone.  Pour le moment, seule la Californie a aussi décidé de mettre en place un tel marché.  Conséquence, pour atteindre les objectifs fixés par ce traité, le Québec devra acheter des droits d’émission en Californie.

Comme chaque fois que le gouvernement impose une taxe aux corporations, cette dernière sera refilée aux consommateurs.  Donc, la mise en place de ce marché du carbone signifie que les Québécois vont payer une taxe aux entreprises californiennes !

À titre indicatif, le revenu des Québécois est de 28 084$ US (PPA) alors que celui des Californiens est de… 41 353$ US.  Le marché du carbone c’est comme la péréquation, mais à l’envers !

En bref, une autre patente à gosse environnementale du gouvernement Charest qui va nous coûter cher…


19 décembre 2011

Régis Labeaume: l’autre côté de la médaille Économie En Chiffres Gauchistan Québec

Au Québec, on parle beaucoup de l’endettement de la province, mais qu’en est-il des municipalités ?

Voici l’évolution de la dette, entre 2007 et 2010, dans les municipalités québécoises de plus de 100 000 habitants.  Je vous signale, au passage, que Régis Labeaume a été élu en 2007…

Dette Québec
L’endettement total net à long terme est constitué de la dette brute à long terme (obligations, billets et autres dettes à long terme) et de la quote-part de la municipalité dans la dette à long terme d’autres organismes dont elle fait partie (municipalité régionale de comté, régies intermunicipales, etc.)

En 2010, Québec avait la 2e plus grosse dette (3 335$/habitant), devancée uniquement par Terrebonne (3 585$/habitant).  De son côté, le maire Tremblay a fait osciller la balance de Montréal à 2 971$/habitant.

De 2007 à 2010, la dette de la ville de Québec a augmenté de 45%, devancée uniquement par Saguenay qui a connu une augmentation spectaculaire de 77%.  Par contre, malgré cette augmentation, la dette de Saguenay reste bien en deçà de celle de Québec.  On est loin de la performance de Montréal qui a vu sa dette augmenté de seulement 10%.

Le Régis Labeaume ‘version 2011’ aurait-il pu gagner la mairie en 2007 ?  Et pourquoi les médias ne parlent-ils jamais de la gestion absolument exécrable des finances publiques dans la ville de Québec ?

Source:
Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire
Profil financier


19 décembre 2011

Échec sur toute la ligne des indignés Économie États-Unis Revue de presse

The Globe And Mail

The have-nots don’t seem to agree with the ‘not’
The Globe And Mail

Occupy Wall Street and its sympathizers talk endlessly about the 1 per cent and the other 99 per cent, targeting the Americans at the very upper end of the income range and everyone else. Sadly for them, many of the “everyone else” don’t see it that way, per a new poll from the Gallup polling organization.

For more than two decades, Gallup has periodically been asking the question “Do you, yourself, think of America as divided into haves and have-nots, or don’t you think of America that way?” In the summer of 2008, respondents were divided 49 per cent to 49 per cent on the question. It was the only time “no” respondents failed to outweigh those who answered “yes.”

In the most recent poll, conducted Nov. 28 through Dec. 1, however, 58 per cent of respondents answered “no,” with just 41 per cent answering “yes.” It was the most lopsided result since 2004.

The poll results, released Thursday, have not received widespread attention, but they have been noticed by conservative bloggers who say the numbers are evidence that “Americans are rejecting class warfare,” as Rick Moran of American Thinker said.