Antagoniste


16 décembre 2011

Richard Hétu va-t-il s’excuser ? Coup de gueule Élection 2012 États-Unis Hétu Watch

Rigueur, rigueur, rigueur…

Mercredi dernier, Richard Hétu a publié un billet accusant Mitt Romney d’avoir fait campagne en utilisant un slogan du KKK.  Quelques heures plus tard, ce billet est mystérieusement disparu sans qu’aucune explication ne soit donnée…

Voici le billet en question, que j’ai pu récupérer dans la cache de Yahoo:

Hetugate

Cette nouvelle, qui a pour première source un blogue gauchiste américain, a aussi été reprise par MSNBC et le Washington Post.  Par contre tant chez MSNBC qu’au Washington Post, il reste encore quelques véritables journalistes qui ont décidé de faire quelques vérifications pour déterminer si cette histoire tenait la route. Il semble que ce n’était pas le cas puisque MSNBC a décidé de s’excuser, et ce, deux fois plutôt qu’une:

Le Washington Post a aussi présenté ses excuses pour avoir manqué de rigueur en rapportant cette histoire.

Mais Richard Hétu, au lieu de faire ce que tout bon journaliste doit faire quand il induit ses lecteurs en erreur, c’est-à-dire s’excuser, a plutôt préféré effacer son billet et faire comme si de rien n’était arriver… En bref, il a manqué de professionnalisme à deux reprises dans cette histoire. Premièrement en rapportant une fausse nouvelle et deuxièmement en refusant de s’excuser de l’avoir fait.

On dit que le grand patron de MSNBC était furieux du peu de professionnalisme de son staff dans cette histoire. Qu’en est-il des patrons de Richard Hétu ?


16 décembre 2011

Le géant aux pieds d’argile Chine Économie Récession Revue de presse

The Daily Telegraph

China’s epic hangover begins
The Daily Telegraph

China’s credit bubble has finally popped. The property market is swinging wildly from boom to bust, the cautionary exhibit of a BRIC’s dream that is at last coming down to earth with a thud.

It is hard to obtain good data in China, but something is wrong when the country’s Homelink property website can report that new home prices in Beijing fell 35pc in November from the month before. If this is remotely true, the calibrated soft-landing intended by Chinese authorities has gone badly wrong and risks spinning out of control.

The growth of the M2 money supply slumped to 12.7pc in November, the lowest in 10 years. New lending fell 5pc on a month-to-month basis. The central bank has begun to reverse its tightening policy as inflation subsides, cutting the reserve requirement for lenders for the first time since 2008 to ease liquidity strains.

The question is whether the People’s Bank can do any better than the US Federal Reserve or Bank of Japan at deflating a credit bubble.

Chinese stocks are flashing warning signs. The Shanghai index has fallen 30pc since May. It is off 60pc from its peak in 2008, almost as much in real terms as Wall Street from 1929 to 1933.