Antagoniste


8 décembre 2011

Culture de corruption Économie États-Unis Gauchistan

CorruptionQuand Bush a quitté la présidence des États-Unis en 2008, l’indice de corruption, calculé par l’organisme Transparency International, était de 7,3/10. À l’époque, c’était bon pour une 18e place.

Trois ans plus tard qu’elle est la performance de Barack Obama ?

L’indice de corruption est maintenant de 7,1/10. Ce résultat, qui est bon pour une 24e place, représente la pire performance des États-Unis.

Comme on pouvait le prévoir, les étatistes ont utilisé leur pouvoir nouvellement acquis pour récompenser des alliés politiques… Plus ça change, plus c’est pire…  M’enfin, j’imagine que c’est la faute de Bush…

Source:
Transparency International
Corruption Perceptions Index


8 décembre 2011

L’énergie du futur Économie En Chiffres En Vidéos Environnement

Au début de la récession, on nous a annoncé que les emplois verts représentaient la voie du futur pour nous sortir du marasme.  Selon nos politiciens, c’était la solution, il fallait subventionner l’éolien, le solaire et les technologies propres pour créer une nouvelle économie.

Depuis 2009, voici comment ont évolué les titres de certains fonds négociés en bourse qui se spécialisent dans les énergies vertes et les énergies fossiles:

Énergie Verte
Les titres des compagnies vertes ont été sélectionnés selon les recommandations faites en 2008 dans cet article du Globe & Mail.

Le verdict est sans appel.  Tous ces millions en subvention ont été gaspillés.  Solyndra est un bon exemple:

Sources:
Google Finance
NYSEARCA:KWT, NYSEARCA:FAN, NASDAQ:ICLN, NYSEARCA:KOL, NYSEARCA:USO, NYSEARCA:FCG


8 décembre 2011

Les modèles américains et québécois États-Unis Revue de presse

Los Angeles Times

Blagojevich sentenced to 14 years in prison
Los Angeles Times

Former Illinois Gov. Rod R. Blagojevich was sentenced to 14 years in prison Wednesday and fined $20,000 for what U.S. Atty. Patrick Fitzgerald referred to as a criminal corruption crime spree at the time of Blagojevich’s arrest three years ago.

Blagojevich was convicted of corruption charges including trying to trade President Obama’s vacated U.S. Senate seat in exchange for money or favors. He will have to serve a minimum of nearly 12 years under federal rules that say defendants must complete 85% of their sentences. He doesn’t have to report to federal prison until Feb. 16.

The sentence handed down by U.S. District Judge James Zagel is more than double the prison term given in 2006 to another former Illinois governor, George Ryan, who is serving a 6 ½-year sentence in a federal prison in Terre Haute, Ind.

At a news conference, Fitzgerald said the sentence handed to Blagojevich ought to send a message. « If there is a public official out there who is thinking about committing a crime, they ought to be thinking twice, » he said. « If a 14-year sentence doesn’t stop someone, I wouldn’t want to be sitting in front of a judge after that. »

Le système de justice états-unien est vraiment dégénéré. Envoyer un politicien corrompu en prison pour 14 ans c’est scandaleux. Quand Blagojevich sortira de prison, il sera devenu un criminel encore plus endurci. Ici, au Québec, ça fait longtemps qu’on a compris ça. C’est pour cette raison que dans la belle province on préfère que les politiciens corrompus ne fassent pas de prison, mais qu’ils soient plutôt réhabilités dans leur communauté, c’est-à-dire l’Assemblée Nationale.