Obama

La semaine dernière, les médias se sont bien marrés quand Michele Bachmann a déclaré que si elle était élue présidente, elle couperait tous les liens diplomatiques avec l’Iran et qu’elle fermerait l’ambassade américaine dans ce pays.  Précisions que l’ambassade américaine à Téhéran est fermée depuis 1979.

Il va sans dire que les médias n’ont pas donné le bénéfice du doute à Michele Bachmann.  Quand elle a déclaré, réagissant à la fermeture de l’ambassade britannique plus tôt cette semaine suite à une attaque des milices iraniennes, « That’s exactly what I would do (if I were president). We wouldn’t have an embassy in Iran », on peut présumer qu’elle parlait hypothétiquement i.e. qu’elle disait qu’elle aurait réagi de la même manière que ses homologues britanniques.  Après tout, Michele Bachmann est membre du comité qui est chargé de superviser les activités de la CIA.

Dans l’émission de Benoit Dutrizac, diffusé sur les ondes du 98.5, François Bugingo, l’expert en politique internationale, n’a pas raté cette occasion pour ridiculiser la congresswoman et du même coup tout le parti républicain.  Pourtant, le même François Bugingo avait déjà déclaré dans l’émission de Dutrizac qu’il y avait 51 états aux États-Unis et que Nancy Reagan était décédée… Ce François Bugingo est mal placé pour faire la leçon à quiconque…

Mais il y a plus dans cette histoire.  Pourquoi les médias ont-ils fait une grosse histoire avec la supposée gaffe de Michele Bachmann.  On parle d’une candidate marginale qui ne récolte même pas 5% des intentions de vote dans les sondages réalisés en vue des primaires républicaines.  Au lieu de parler des gaffes d’une politicienne sans la moindre importance, pourquoi les médias ne parlent-ils jamais des gaffes du président Obama ?  Par exemple:

Et la liste est encore longue, je me suis limité aux exemples dont je me suis rappelé…