Antagoniste


20 décembre 2011

En vacance jusqu’en 2012 !

Noël

Le blogue prend congé jusqu’au 5 janvier 2012. Par contre, je devrais être en mesure de faire la modération des commentaires et j’ai l’intention de mettre à jour mon compte twitter sur une base quotidienne.

Et pour les nostalgiques, une petite revue de l’année 2011:

And just like that… 2011 flew by in an instant…

Joyeux Noël et bonne année !

MISE-À-JOUR


19 décembre 2011

Faire la charité aux riches Économie Environnement États-Unis Québec

Écolo-MarxisteCette semaine, le Québec a annoncé qu’il allait pleinement intégrer le Western Climate Initiative en mettant en place un marché du carbone.  Pour le moment, seule la Californie a aussi décidé de mettre en place un tel marché.  Conséquence, pour atteindre les objectifs fixés par ce traité, le Québec devra acheter des droits d’émission en Californie.

Comme chaque fois que le gouvernement impose une taxe aux corporations, cette dernière sera refilée aux consommateurs.  Donc, la mise en place de ce marché du carbone signifie que les Québécois vont payer une taxe aux entreprises californiennes !

À titre indicatif, le revenu des Québécois est de 28 084$ US (PPA) alors que celui des Californiens est de… 41 353$ US.  Le marché du carbone c’est comme la péréquation, mais à l’envers !

En bref, une autre patente à gosse environnementale du gouvernement Charest qui va nous coûter cher…


19 décembre 2011

Régis Labeaume: l’autre côté de la médaille Économie En Chiffres Gauchistan Québec

Au Québec, on parle beaucoup de l’endettement de la province, mais qu’en est-il des municipalités ?

Voici l’évolution de la dette, entre 2007 et 2010, dans les municipalités québécoises de plus de 100 000 habitants.  Je vous signale, au passage, que Régis Labeaume a été élu en 2007…

Dette Québec
L’endettement total net à long terme est constitué de la dette brute à long terme (obligations, billets et autres dettes à long terme) et de la quote-part de la municipalité dans la dette à long terme d’autres organismes dont elle fait partie (municipalité régionale de comté, régies intermunicipales, etc.)

En 2010, Québec avait la 2e plus grosse dette (3 335$/habitant), devancée uniquement par Terrebonne (3 585$/habitant).  De son côté, le maire Tremblay a fait osciller la balance de Montréal à 2 971$/habitant.

De 2007 à 2010, la dette de la ville de Québec a augmenté de 45%, devancée uniquement par Saguenay qui a connu une augmentation spectaculaire de 77%.  Par contre, malgré cette augmentation, la dette de Saguenay reste bien en deçà de celle de Québec.  On est loin de la performance de Montréal qui a vu sa dette augmenté de seulement 10%.

Le Régis Labeaume ‘version 2011’ aurait-il pu gagner la mairie en 2007 ?  Et pourquoi les médias ne parlent-ils jamais de la gestion absolument exécrable des finances publiques dans la ville de Québec ?

Source:
Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire
Profil financier


19 décembre 2011

Échec sur toute la ligne des indignés Économie États-Unis Revue de presse

The Globe And Mail

The have-nots don’t seem to agree with the ‘not’
The Globe And Mail

Occupy Wall Street and its sympathizers talk endlessly about the 1 per cent and the other 99 per cent, targeting the Americans at the very upper end of the income range and everyone else. Sadly for them, many of the “everyone else” don’t see it that way, per a new poll from the Gallup polling organization.

For more than two decades, Gallup has periodically been asking the question “Do you, yourself, think of America as divided into haves and have-nots, or don’t you think of America that way?” In the summer of 2008, respondents were divided 49 per cent to 49 per cent on the question. It was the only time “no” respondents failed to outweigh those who answered “yes.”

In the most recent poll, conducted Nov. 28 through Dec. 1, however, 58 per cent of respondents answered “no,” with just 41 per cent answering “yes.” It was the most lopsided result since 2004.

The poll results, released Thursday, have not received widespread attention, but they have been noticed by conservative bloggers who say the numbers are evidence that “Americans are rejecting class warfare,” as Rick Moran of American Thinker said.


18 décembre 2011

Si tu veux la paix prépare… Économie En Citations Philosophie

Milton Friedman

Vous souhaitez que 2012 soit une année sois le signe de la paix ? La solution de Milton Friedman:

« The great virtue of a free market is that it enables people who hate each other, or who are from vastly different religious or ethnic backgrounds, to cooperate economically. Government intervention can’t do that. Politics exacerbates and magnifies differences. »


18 décembre 2011

Bilan 2011 de l’actualité Canada En Chiffres International Québec

Quelques chiffres tirés du bilan annuel de l’actualité 2011 d’Influence Communication.

Les nouvelles qui ont été le plus médiatisées au Québec en 2011:

Actualité Québec

Le bilan pour le Canada:

Actualité Canada

Le bilan à l’échelle de la planète:

Voici comment se compare le travail des médias au Québec, au Canada et à l’international:

Actualité Québec

Les personnalités les plus médiatisés au Québec en 2011:

Actualité Québec

Les personnalités les plus médiatisés au Canada en 2011:

  1. Stephen Harper: 1,59 %
  2. Jack Layton: 0,74 %
  3. Barack Obama: 0,72 %
  4. Michael Ignatieff: 0,54 %
  5. Sidney Crosby: 0,49 %
  6. Dalton McGuinty: 0,41 %
  7. Zedno Chara: 0,41 %
  8. Roberto Luongo:0,38 %
  9. Tim Tomas: 0,38 %
  10. Muammar Gaddafi: 0,30 %

Les personnalités les plus médiatisés dans le monde en 2011:

  1. Barack Obama: 8,74 %
  2. Nicolas Sarkozy: 3,24 %
  3. Angela Merkel: 3,22 %
  4. Mouammar Kadhafi: 3,10 %
  5. Silvio Berlusconi:
  6. David Cameron: 2,15 %
  7. Steve Jobs: 1,76 %
  8. Rick Perry: 1,68 %
  9. Hosni Moubarak: 1,59 %
  10. Mitt Romney: 1,48 %

Source:
Influence Communication
État de la nouvelle: bilan 2011


18 décembre 2011

Que le moins pire gagne ! Élection 2012 États-Unis Revue de presse

The Washington Post

Americans about evenly split on whether Obama should be voted out of office
The Washington Post

Entering 2012, President Barack Obama’s re-election prospects are essentially a 50-50 proposition, according to a new Associated Press-GfK poll. It found that most Americans say the president deserves to be voted out of office even though they have concerns about the Republican alternatives.

Heading into his re-election campaign, the president faces a conflicted public. It does not support his steering of the economy, the most dominant issue for Americans, or his overhaul of health care, one of his signature accomplishments, but it also is grappling with whether to replace him with Republican contenders Mitt Romney or Newt Gingrich.

For the first time, the poll found that a majority of adults, 52 percent, said Obama should be voted out of office while 43 percent said he deserves another term. The numbers mark a reversal since last May, when 53 percent said Obama should be re-elected while 43 percent said he didn’t deserve four more years.

Obama’s overall job approval stands at a new low, with 44 percent approving and 54 percent disapproving. The president’s standing among independents is worse: 38% approve while 59 percent disapprove.

Les ténors républicains, comme Chris Christie, qui ont refusé de se lancer dans la course en s’imaginant que Barack Obama était imbattable risque de regretter amèrement leur décision.


16 décembre 2011

Richard Hétu va-t-il s’excuser ? Coup de gueule Élection 2012 États-Unis Hétu Watch

Rigueur, rigueur, rigueur…

Mercredi dernier, Richard Hétu a publié un billet accusant Mitt Romney d’avoir fait campagne en utilisant un slogan du KKK.  Quelques heures plus tard, ce billet est mystérieusement disparu sans qu’aucune explication ne soit donnée…

Voici le billet en question, que j’ai pu récupérer dans la cache de Yahoo:

Hetugate

Cette nouvelle, qui a pour première source un blogue gauchiste américain, a aussi été reprise par MSNBC et le Washington Post.  Par contre tant chez MSNBC qu’au Washington Post, il reste encore quelques véritables journalistes qui ont décidé de faire quelques vérifications pour déterminer si cette histoire tenait la route. Il semble que ce n’était pas le cas puisque MSNBC a décidé de s’excuser, et ce, deux fois plutôt qu’une:

Le Washington Post a aussi présenté ses excuses pour avoir manqué de rigueur en rapportant cette histoire.

Mais Richard Hétu, au lieu de faire ce que tout bon journaliste doit faire quand il induit ses lecteurs en erreur, c’est-à-dire s’excuser, a plutôt préféré effacer son billet et faire comme si de rien n’était arriver… En bref, il a manqué de professionnalisme à deux reprises dans cette histoire. Premièrement en rapportant une fausse nouvelle et deuxièmement en refusant de s’excuser de l’avoir fait.

On dit que le grand patron de MSNBC était furieux du peu de professionnalisme de son staff dans cette histoire. Qu’en est-il des patrons de Richard Hétu ?


16 décembre 2011

Le géant aux pieds d’argile Chine Économie Récession Revue de presse

The Daily Telegraph

China’s epic hangover begins
The Daily Telegraph

China’s credit bubble has finally popped. The property market is swinging wildly from boom to bust, the cautionary exhibit of a BRIC’s dream that is at last coming down to earth with a thud.

It is hard to obtain good data in China, but something is wrong when the country’s Homelink property website can report that new home prices in Beijing fell 35pc in November from the month before. If this is remotely true, the calibrated soft-landing intended by Chinese authorities has gone badly wrong and risks spinning out of control.

The growth of the M2 money supply slumped to 12.7pc in November, the lowest in 10 years. New lending fell 5pc on a month-to-month basis. The central bank has begun to reverse its tightening policy as inflation subsides, cutting the reserve requirement for lenders for the first time since 2008 to ease liquidity strains.

The question is whether the People’s Bank can do any better than the US Federal Reserve or Bank of Japan at deflating a credit bubble.

Chinese stocks are flashing warning signs. The Shanghai index has fallen 30pc since May. It is off 60pc from its peak in 2008, almost as much in real terms as Wall Street from 1929 to 1933.