TGVEn 2008, la Californie a décidé de construire une ligne de TGV entre San Francisco et Los Angeles.  Au début, on a annoncé que la construction de cette ligne longue de 700 kilomètres allait coûter 33,6 milliards de dollars et serait complété d’ici 12 ans.  Trois ans plus tard, on a appris que la construction allait finalement coûter au moins 98,5 milliards de dollars et que les travaux allaient s’échelonner sur 25 ans !

En passant, une étude rendue publique la semaine dernière a montré qu’un projet de TGV reliant Windsor et Québec, un trajet de 1 150 kilomètres, pourrait être réalisé avec un investissement de… 21,3 milliards de dollars !  Mais n’ayez craintes, ici il n’y aura pas de dépassements de coût ni de retard dans les délais de construction, car tout le monde sait que nos firmes d’ingénierie font toujours un travail irréprochable.

Dans un tout autre ordre d’idée, je vous signale que l’on retrouve uniquement 2 lignes de TGV sur la planète qui sont profitables: la ligne Tokyo/Osaka et Paris/Lyon.